• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partager cette page
  • Imprimer cette page

La Fondation Grameen Crédit Agricole au rendez-vous des nouvelles solidarités

Du 15 au 17 octobre, la Fondation Grameen Crédit Agricole participera à la troisième édition des Rencontres de Babyloan, au Jardin d’Acclimatation de Paris. Destiné au grand public, aux familles, aux étudiants et aux professionnels, cet événement est le rendez-vous des nouvelles solidarités.

Du 15 au 17 octobre, la Fondation Grameen Crédit Agricole participera à la troisième édition des Rencontres de Babyloan, au Jardin d’Acclimatation de Paris. Destiné au grand public, aux familles, aux étudiants et aux professionnels, cet événement est le rendez-vous des nouvelles solidarités.

La Fondation Grameen Crédit Agricole aux Rencontres de Babyloan

Babyloan, 1er site de microcrédit solidaire en Europe

Du 15 au 17 octobre : Les Rencontres de Babyloan

La Fondation Grameen Crédit Agricole, au service des prêteurs d'espoir

La microfinance, qu'est-ce que c'est?

Le social business, qu'est-ce que c'est?

Babyloan, 1er site de microcrédit solidaire en Europe

Créé il y a deux ans, Babyloan permet à tous les internautes de parrainer les micro-entrepreneurs de pays en voie de développement en prêtant sans intérêt une somme qui leur permet de réaliser leurs projets économiques et développer leurs activités de subsistance. Il a déjà réuni près de 7 000 membres qui ont prêtés près d’un million euros à plus de 3 000 bénéficiaires de microcrédit dans 8 pays en développement. Babyloan a récemment gagné le concours international du Forum des Innovations Financières pour le Développement, prix d’envergure initié par la Bill & Melinda Gates Foundation, la Banque Mondiale et l’Agence Française de Développement, grâce à son projet « L’@ peu prêt », une nouvelle méthode de financement solidaire par Internet. Babyloan a reçu un prix de 100 000 dollars.

(+) sur Babyloan

Du 15 au 17 octobre : Les Rencontres de Babyloan

Entre conférences plénières, ateliers thématiques et animations pour les enfants, l’équipe de Babyloan, premier site de microcrédit solidaire en Europe, se donne pour objectif de sensibiliser aux nouvelles solidarités, et d’en réunir les acteurs.
Au rendez-vous cette année, plus de débats, plus d’interactivité et plus d’expériences. Le ton se veut ludique et convivial pour comprendre et approfondir tous les rouages des modèles économiques de demain portés par Babyloan et ses partenaires. Les Rencontres de Babyloan s’adressent à un public varié : du professionnel au néophyte, chacun aura sa journée personnalisée, rythmée par des conférences et animations.

La Fondation Grameen Crédit Agricole participe :

  • Samedi 16 octobre, de 14 à 15h30 - Jean-Luc Perron, Délégué Général de la Fondation, co-animera la conférence sur le Social Business : « Comment faire du social business un courant majeur ? »
  • Samedi 16 octobre, de 16h30 à 18h Adama Camara, Directeur Général de l’Institution de Microfinance malienne Soro Yiriwaso, soutenue par la Fondation Grameen Crédit Agricole, interviendra sur le thème : « La financiarisation de la microfinance et le nécessaire retour aux sources ?»

(+) sur les Rencontres de Babyloan

La Fondation Grameen Crédit Agricole, au service des prêteurs d’espoir

La Fondation Grameen Crédit Agricole a été créée à l’initiative conjointe de Crédit Agricole S.A. et de la Grameen Bank ‘ (la "banque des villages") fondée au Bangladesh en 1983 par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006. Elle a été dotée par le Crédit Agricole de 50 millions d’euros.
Organisme sans but lucratif, la Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation propose aux institutions de microfinance des prêts directs ou une garantie qui leur permet de trouver facilement un financement auprès des banques locales. Elle peut aussi leur apporter une assistance technique (des conseils et des formations pour le contrôle de gestion, les ressources humaines, une bonne gouvernance, etc.).

La Fondation soutient aujourd’hui près de vingt institutions de microfinance (IMF) dans différents pays (Mali, Sénégal, Egypte, Cambodge, Kosovo, Kenya, Philippines…). Ces IMF accordent en priorité des prêts aux femmes et pour des activités agricoles et rurales. Les institutions retenues sont celles qui ont les meilleures pratiques de gouvernance, de transparence et de protection des emprunteurs.

(+) sur la Fondation Grameen Crédit Agricole

La microfinance, qu’est-ce que c’est ?

Le microcrédit vise à offrir des crédits de faible montant à des personnes défavorisées pour les aider à créer et développer des activités génératrices de revenus. La microfinance est une notion plus large qui inclut d’autres services financiers de faible montant adaptés aux populations les plus pauvres, exclues de tout système financier formel : micro-épargne, micro-assurance, transferts…

Inventé par les pays du Sud pour les besoins des plus pauvres, le concept et les méthodes du microcrédit ont été transposés dans les contextes des pays développés, et, notamment en France à l’initiative de Maria Nowak, présidente de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique), pour répondre aux besoins des personnes qui n’ont pas un accès effectif au crédit bancaire.

La microfinance dans le monde en quelques chiffres :

  • 10 000 Institutions de Microfinance (IMF)
  • 154 millions d’emprunteurs dont 71% des emprunteurs sont des femmes
  • Encours total de microcrédits : 50 milliards de dollars US
  • 58 millions d’épargnants (IMF Top 100, MixMarket*)
    * MixMarket : prestataire d’informations de référence dédié au renforcement du secteur de la microfinance

Le social business, qu’est-ce que c’est ?

« Un social-business est conçu et fonctionne comme une entreprise classique. Mais le principe de maximisation du profit est remplacé par celui de bénéfice social » M. Yunus, Vers un Nouveau capitalisme, Ed. JC Lattès.
Les actionnaires se donnent comme but de contribuer à régler un problème social (malnutrition, absence d’eau potable, pas d’accès à l’électricité …) en créant une entreprise qui a vocation à être profitable, mais ils renoncent à la rémunération de leur capital.

Le social business en quelques exemples :

  • Création conjointe de Grameen et de Danone, Grameen Danone Foods produit des yaourts enrichis en nutriments pour répondre aux besoins de la population locale, à un prix accessible aux plus pauvres. Une usine pilote a été construite à Bogra au Bangladesh, et la commercialisation est assurée par les « Grameen Ladies », clientes de la Grameen Bank.
  • Grameen Veolia Water Ltd, créée en partenariat entre Grameen Healthcare et Veolia Eau vise à donner aux plus pauvres accès à l’eau potable. Une première unité d’assainissement a été inaugurée en avril 2009, dans le village de Goalmari au Bangladesh.
PARTAGEZ :