• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partager cette page
  • Imprimer cette page

Le Crédit Agricole Centre France inaugure le 1er bâtiment tertiaire de France à Énergie Positive

Le Crédit Agricole Centre France a inauguré le vendredi 6 mai dernier son siège administratif à Aurillac-Sistrières dans le Cantal (15). Cet immeuble de bureaux de 6 000 m², réalisé par Crédit Agricole Immobilier en qualité de Maitre d’ouvrage délégué, est le premier bâtiment à énergie positive « tous usages » livré en France.

energie positive centre france

L’inauguration s’est déroulée en présence du préfet du Cantal M. Bayle, de M. Janot, président du CA Centre France, de M. Deschamps, directeur général du CA Centre France, de M. Corbeau, directeur général de la FNCA, de M. de Margerie, président de CA Immobilier et de M. Bernfeld, directeur général de CA Immobilier.
Le site Sistrières - Aurillac, destiné à accueillir 250 collaborateurs du Crédit Agricole Centre France, a été conçu en ossature bois, ce qui a permis une grande rapidité de construction (17 mois). Innovation majeure : il est BEPOS – bâtiment à énergie positive - « tous usages », ce qui signifie qu’il produit plus d’énergie (en chauffage, eau chaude sanitaire, ventilation, refroidissement et éclairage) qu’il n’en consomme.

L’appellation “tous usages” induit, quant à elle, des réductions énergétiques supplémentaires : les consommations électriques liées principalement à la bureautique – ordinateurs, photocopieurs –, aux ascenseurs et à l’éclairage extérieur doivent elles aussi diminuer (ces usages représentant 50 % de la consommation totale en énergie).
Le bâtiment de Aurillac-Sistrières anticipe donc de 10 ans les objectifs fixés par les réglementations issues du Grenelle de l’Environnement, grâce :

  • à la prise en compte, dès sa conception, de l’orientation du bâtiment et du potentiel climatique de la région (2.080 heures d’ensoleillement par an dans le Cantal),
  • aux procédés innovants utilisés – énergie photovoltaïque (1 700 m²), pompes à chaleur réversibles exploitant les ressources géothermiques du sous-sol (4 500 m²), isolation et étanchéité à l’air optimales, parking semi-enterré éclairé et ventilé naturellement, traitement biologique des eaux de ruissellement…
  • aux collaborateurs, dont les comportements sont déterminants dans la réussite du projet, puisqu’ils devront adhérer à la « charte d’utilisation » du bâtiment réalisée en interne.

En anticipant les réglementations futures et en incitant ses collaborateurs à être acteurs de cette ambition, le Crédit Agricole participe à une démarche ambitieuse, avec un esprit d’innovation et de citoyenneté. Il offre ainsi une nouvelle preuve de l’engagement du Groupe en matière de développement durable.

Crédit Agricole Immobilier a joué, dans ce projet, un rôle d’expertises aux côtés du Crédit Agricole Centre France. Acteur engagé en faveur du développement durable, il a déjà réalisé plusieurs sièges sociaux respectueux de l’environnement pour le compte de Caisses régionales (notamment Côte d’Amor et Ille-et-Vilaine), dans le cadre de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

(+) sur Crédit Agricole Immobilier

(+) article sur complémentaire sur ce sujet

PARTAGEZ :