• Taille du texte
  • Contraste
  • 14.02.2018
  • 0

Eléments exceptionnels touchant l’impôt sur les sociétés au T4

Interview de Cyril Meilland, Directeur de la Communication financière de Crédit Agricole S.A.

Plusieurs éléments exceptionnels touchent l’impôt au 4e trimestre 2017. La loi de finances de fin 2017 a instauré une contribution exceptionnelle et une contribution additionnelle d’impôt sur les sociétés, qui augmentent son taux de 10 %, ce qui représente un impact financier négatif de 343 M€ pour le groupe Crédit Agricole (350 M€ avec les minoritaires) et de 326 M€ pour Crédit Agricole S.A. Autre élément exceptionnel, la baisse du taux d’impôt sur les sociétés votée fin 2017 en France et aux Etats-Unis, qui oblige à ajuster la valeur des impôts différés actifs. Tous les éléments exceptionnels d’impôt représentent au total une charge en Résultat Net Part du Groupe de -384 M€ pour Crédit Agricole S.A. et de -671 M€ pour le Groupe, qui n’aura pas d’effet sur le résultat sous-jacent.