• Taille du texte
  • Contraste
  • 18.05.2018
  • 0

L’écart entre les taux américains et européens au plus haut depuis 30 ans.

En dépassant les 3 %, le taux américain a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. Le contraste est frappant avec le taux du Bund allemand qui ne dépasse pas 0,6 %. La différence entre le taux américain et le taux allemand a grimpé à 240 points de base, son plus haut niveau depuis 1988. Cette situation s’explique par le décalage de politiques monétaires entre les États-Unis et l’Europe. Depuis fin 2015, la Réserve fédérale américaine a renoué avec une politique plus traditionnelle avec six hausses des taux et cinq ou six prévues dans les dix-huit mois.

Autre facteur, qui influence les taux longs : les perspectives plus favorables de l’économie américaine par rapport au ralentissement conjoncturel en Europe. La différence en matière de prévision d’inflation joue également à plein. La crainte des investisseurs se concentre sur le risque de dérapage incontrôlé des taux à la hausse, sans laisser le temps aux ménages et aux entreprises d’adapter leur comportement d’endettement.

Dans la même chaîne thématique