• Taille du texte
  • Contraste
  • 24.07.2018
  • 0

La Chine à la conquête du Brésil

En pleines tensions commerciales avec les Etats-Unis, la Chine cherche à se rapprocher du Brésil et des autres pays du BRICS (Russie, Inde et Afrique du Sud), dont le sommet débute ce mercredi 25 juillet à Johannesbourg.

La Chine est le 1er partenaire commercial du Brésil. De 2003 à 2018, les entreprises chinoises ont investi au Brésil 54 Mds$ sur une centaine de projets (ministère brésilien de la Planification). Pour la seule année 2017, les investissements chinois se sont élevés à près de 11 Mds$. Au 1er trimestre 2018, les exportations vers la Chine représentaient 26 % des exportations brésiliennes, contre 2 % en 2000 (ministère du Développement et du Commerce extérieur du Brésil). Un afflux massif de capitaux bienvenu pour ce pays dont l’économie a été fragilisée par une récession historique en 2015-2016 et une dette publique qui a pris énormément d’ampleur ces dernières années.

Les échanges se diversifient également. Avant 2010, les investissements au Brésil étaient principalement destinés à approvisionner la Chine en aliments et énergie. Depuis quelques années, ils affluent vers les secteurs des télécommunications, de l'industrie automobile, de l'énergie renouvelable et même des services financiers.

Plusieurs banques chinoises y ont déjà installé leurs filiales, telles ICBC, China Construction Bank (CCB) ou Bank of Communications (BoCom). La Chine Peut ainsi investir encore plus massivement et assurer son propre financement.

Dans la même chaîne thématique