• Taille du texte
  • Contraste
  • 22.02.2018
  • 0

Salon de l’agriculture, le Crédit Agricole joue la carte de l'innovation et de l'agriculture de demain

Ce thème sera illustré sur le stand Crédit Agricole, au travers par exemple d'un "mur numérique", un écran tactile où le public pourra découvrir les Villages by CA, des témoignages de jeunes pousses innovantes et des vidéos sur les nouvelles formes d’agriculture. Le salon est également l'occasion de mettre en valeur les différents partenariats entre le Crédit Agricole et le monde agricole : Concours général agricole,  jeunes agriculteurs, acteurs de l'agriculture biologique, etc. Pleinchamp, le site d’expertise agricole du Groupe, sera également à l'honneur notamment via la retransmission en direct sur son site de sept débats TV sur les sujets d’actualité du monde agricole, tels que le Glyphosate, la rémunération des agriculteurs, les accords de libre-échange, le loup, etc.

Les partenariats :

L'odysée végétale :

Au sein du Pavillon 2.2, l’Odyssée Végétale est un des espaces phares du Salon International de l’Agriculture. Étendu sur plus de 900 m2 exclusivement dédiés à l’univers végétal où toutes les cultures sont présentées : blé tendre, blé dur, orge, maïs, riz… Cette ferme céréalière vous emmène à la découverte de l’ensemble des productions végétales françaises avec la volonté de faire le lien “du champ au consommateur” en disposant dans les cultures les produits finis à base de céréales.

Le concours général agricole :

le Crédit Agricole récompensera cette année plus de 50 jeunes et 18 établissements socolaires participant à 5 concours : le Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes (CJAJ),  le Concours des Jeunes Professionnels du VIN (CJPV), le Trophée National des Lycées Agricoles (TNLA),  et pour la première fois  le Challenge Equi-Trait-Jeunes (ETJ) et  le Concours des Jeunes Jurés des Prairies Fleuries (CJJPF).

  • Le Challenge Equi-Trait-Jeunes (ETJ) : Il s’adresse aux jeunes, âgés de 16 à 26 ans avec pour objectif, la découverte de l’utilisation professionnelle des équidés de travail en développant l’esprit d’équipe. Cette approche nationale contribue également à l’harmonisation des formations dispensées dans les établissements en adéquation avec les attentes des secteurs utilisateurs et renforce les partenariats entre les établissements d’enseignement agricole et les professionnels.
    Il comprend des présélections en région et une finale en 4 épreuves organisée pendant le Salon (épreuve théorique, parcours en main, parcours monté et parcours du cocher/maniabilité urbaine).
  • Le Concours Jeunes Jurés des Prairies Fleuries (CJJPF) : Il comprend deux niveaux de participation : secondaire (Bac et Bac Pro) et supérieur (BTS, IUT, BPREA). Il met en évidence les enjeux techniques et économiques des prairies naturelles et des parcours dans les systèmes d’élevage et les territoires et leur apport à l’amélioration qualitative de l’alimentation et aux équilibres agro-écologiques.
    La démarche s’appuie sur l’approche méthodologique du Concours des Prairies Fleuries (devenant Concours des Pratiques Agro-écologiques – Parcours et Prairies » à partir de mi-2018). Chaque équipe constitue un jury assurant localement le rôle d’experts du Concours Général des Prairies Fleuries, en évaluant l’impact des pratiques d’élevage sur l’équilibre agro-écologique des prairies et des parcours et en restituant cette analyse auprès des éleveurs. Au niveau national un jury expert évalue la qualité de la démarche et désigne celui qui a réalisé le meilleur travail.

 Pleinchamp : Un dispositif complet sur l’ensemble du salon.

Plateau TV – émissions réalisées en direct au salon : 7 émissions débats de 13 minutes réalisées en direct du SIA sur les thèmes d’actualité du monde agricole :

  • Rémunérer les agriculteurs au juste prix : utopie ou bientôt une réalité ?
  • Le loup : quel est l’avenir de l’agriculture en zone de montagne ?
  • Glyphosate : comment faire sans ?
  • Irrigation : stop ou encore … plus ?
  • La société est-elle fâchée contre ses agriculteurs ?
  • Agriculture collective ou collectiviste ?
  • Accords de libre échange : où est la limite ?

Jeu sur tablette : un jeu de type « Bandit Manchot » pour recueillir les adresses mail des visiteurs du salon

Présence sur le stand des Jeunes agriculteurs et du Crédit Agricole

Spot publicitaire et banderoles sur les ringsPl7 plateaux TV à suivre sur le site pleinchamp.com