• Taille du texte
  • Contraste

L’hydrogène, un atome, plusieurs sources, de nombreux usages

Mis en évidence par Cavendish en 1766, l'hydrogène est un élément chimique qui existe à l'état naturel, mais que l'on peut aussi extraire de différentes ressources primaires. Ses usages sont d'ores et déjà multiples. Tout l'enjeu, en termes de transition énergétique, est de parvenir à le capter "proprement".

Les différentes sources d’hydrogène

Les principales ressources primaires permettant de produire de l'hydrogène sont l'eau et les hydrocarbures (le charbon, le pétrole ou le gaz) : chaque molécule d'eau est en effet le fruit de la combinaison entre un atome d'oxygène et deux atomes d'hydrogène suivant la formule H2O. Quant aux hydrocarbures, ils sont issus de la combinaison d'atomes de carbone et d'hydrogène. C'est par exemple le cas du méthane ou gaz naturel, dont la formule est CH4, l'une des combinaisons les plus simples pour les hydrocarbures.

L'hydrogène existe aussi à l'état naturel. Les premières sources naturelles d'hydrogène ont été découvertes au fond des mers dans les années 70 et plus récemment à terre. Mais la route est longue avant d'envisager une exploitation rentable. Les connaissances sur l'origine de la formation de cet hydrogène et les recherches sur des techniques de production rentables doivent encore progresser

De multiples usages

Dans le domaine de la préservation de l’environnement, la principale utilisation de l'hydrogène est l’élimination du soufre, naturellement contenu dans le pétrole, pour produire des carburants plus propres.

L'hydrogène, associé à la pile à combustible, est également un formidable vecteur d’énergie propre puisqu'il permet de produire de l'électricité directement à bord des véhicules électriques ou dans des zones isolées du réseau électrique et des sites sensibles.

Dès les origines de l'industrie spatiale, l'hydrogène a immédiatement joué un rôle important en tant que carburant des fusées. C'est le carburant qui concentre le plus d'énergie : 1 kg d'hydrogène contient 3 fois plus d'énergie qu'1 kg d'essence. Un critère de première importance quand on sait qu'un lanceur spatial doit être le plus léger possible.

Quelles vertus dans la transition énergétique ?

L'hydrogène pourrait répondre à deux enjeux essentiels de la transition énergétique : décarboner, d'une part, le secteur des transports (mais cette solution n'est favorable en termes environnemental que si l'hydrogène est produit à partir de sources elles-mêmes décarbonées - lire l'article : « L’hydrogène, une piste de choix pour la transition énergétique ») et pallier, d'autre part, la variabilité de la production de certaines énergies renouvelables avec la possibilité de stocker l'hydrogène.

Mais, pour l'instant, la production d'"hydrogène vert" n'est pas encore une réalité. Aujourd'hui, 95% de l'hydrogène est produit à partir d'énergies fossiles Une transformation des systèmes énergétiques et du contexte technico-économique seront donc nécessaires pour y parvenir.

 

----------------------------------

  • Sources : Air Liquide, Engie, IFP Energies nouvelles

Pour aller plus sur l'Hydrogène, consultez les articles suivants :

 

Entrée Hydrogène - Piste de choix pour la transition énergétique

 

 

L'hydrogène, une piste de choix pour la transition énergétique

 

 

 

  Entrée Hydrogène - CACIB a rejoint l’Hydrogen Council

 

Crédit Agricole CIB a rejoint l'Hydrogen Council

 

 

 

  Entrée Hydrogène - Auvergne-Rhône-Alpes  

 

Le Crédit Agricole s'engage pour la mobilité durable

 

 

Dans la même chaîne thématique