• Taille du texte
  • Contraste

Au travers du « Grand Prix 2021 des Entreprises Engagées », LCL et Greenflex ont récompensé sept entreprises particulièrement mobilisées pour faire face aux défis de la transition énergétique et écologique

Face aux enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique et de la préservation de l’environnement, LCL et GreenFlex ont uni leurs convictions pour créer les « Grands Prix des Entreprises Engagées ». Ce premier millésime a été l’occasion pour LCL et Greenflex de mettre en lumière 7 entreprises porteuses de très beaux projets en faveur de la transition énergétique et écologique.

Les projets portés par 7 entreprises lauréates ont remporté l’adhésion de jurys d’experts (*) qui ont eu à départager 21 entreprises finalistes, dans 4 catégories :

Catégorie « Transition Energétique et Bas Carbone », 1 ETI et 1 PME

        • Groupe Kiloutou pour son projet « Les rencontres du Matériel Durable », visant à rassembler les acteurs de la filière location de matériel de construction afin de trouver collectivement une réponse aux problématiques environnementales.
  • Coulidoor pour sa stratégie RSE construite sur une analyse précise des postes d’émissions et incluant des projets pilotes prometteurs dans les domaines de l’économie de la fonctionnalité et du réemploi.

Catégorie « Economie Circulaire », 1 ETI et 1 PME

  • Ecocem France pour son projet innovant d’écologie industrielle et territoriale permettant de recycler un coproduit de la sidérurgie en un produit de substitution pour le ciment, le tout dans un processus de fabrication peu émetteur en CO2.
  • AMTE pour son projet « Zéro déchets », basé sur l’écoconception des outils afin de limiter la production de déchets métalliques et plastiques, ainsi que sur la mise en place de synergies de substitution avec d’autres entreprises.

Catégorie « Protection de l’environnement et de la biodiversité », 1 PME

  • M2i Biocontrol pour la création, l’industrialisation et la commercialisation d’une solution biologique de protection des cultures contre les pucerons en substitution des insecticides conventionnels, adressant ainsi la problématique majeure de l’impact des pratiques agricoles sur la biodiversité.  

Catégorie « Coup de cœur », 1 ETI et 1 PME

  • Solidarités International pour avoir initié un projet ambitieux d’évaluation et de réduction de l’impact environnemental des activités humanitaires, porté par le Consortium of Humanitarian Actors and Networks engaged for Greenhouse gases Emission reduction (CHANGE) regroupant 11 ONG.
  • EMLyon Business School pour son projet de formation qui adresse l’enjeu primordial de la sensibilisation des générations futures aux enjeux du développement durable, en révisant ses programmes pédagogiques en profondeur.

LCL et GreenFlex remercient par ailleurs les membres des jurys de chacune des catégories :

Transition Energétique et bas carbone :

  • Marie Sylvie BERTAIL, Directrice Générale de GreenFlex,
  • Nathalie SAREL, Responsable des financements durables PME et ETI chez CACIB,
  • Hervé LEFEBVRE, Responsable du service Climat de l'ADEME,
  • Sandrine CORMIER, en charge du volet environnemental du département RSE de la Direction Générale de Pôle Emploi,
  • Philippe ROSIO, Président d'INEA.

Economie circulaire :

  • Olivier OUAZANA, Directeur Général adjoint au Commerce chez GreenFlex,
  • Cécile SUQUET, Responsable RSE de LCL,
  • Elise BOURMEAU, Directrice Conseil agro-alimentaire et bio-économie chez GreenFlex,
  • Anne BENADY, Responsable Environnement et Economie circulaire à l'AFNOR,
  • Guy BERNFELD, Ancien Directeur général adjoint Croix Rouge,
  • Emmanuelle LEDOUX, Directrice de l'Institut de l'Economie Circulaire

Protection de l’environnement et de la biodiversité et Coup de cœur :

  • Sébastien DELPONT, Directeur conseil chez GreenFlex,
  • Sylvie GILLET, Conseil en RSE chez Entreprises pour l'Environnement,
  • Aurélia SMOTRIEZ, Responsable de la stratégie climat chez CASA,
  • David SUSSMANN, Fondateur de SEAFOODIA,
  • Charles KLOBOUKOFF, Président-fondateur de Léa Nature.

« La lutte contre le réchauffement climatique est l’affaire de tous. Elle se nourrit de grandes ambitions, portées au niveau d’instances internationales, elle se gagne aussi par des actions concrètes, relevant de la volonté d’entreprises audacieuses, innovantes et engagées. C’est parce que leurs initiatives ne sont pas toujours connues ou reconnues que LCL et Greenflex ont souhaité les mettre en lumière au travers d’un Grand Prix, dont les lauréats ont été dévoilés mercredi 17 novembre. La diversité des secteurs représentés et la variété des solutions imaginées sont sources d’inspiration … et d’optimisme pour l’avenir. A nouveau, bravo et merci à AMTE, Coulidoor, Ecocem, EMLyon Business School, Kiloutou, M2i Biocontrol et Solidarités International » indique Olivier NICOLAS, Membre du Comité Exécutif de LCL, en charge du Marché des Entreprises, des Institutionnels et de la RSE.

« Des solutions existent et c’est notre rôle de les mettre en avant et de partager les bonnes pratiques sur l’ensemble des entreprises. Tous les secteurs d’activité et surtout les entreprises de toutes tailles, aussi bien les PME que les Grandes Entreprises, ont leur rôle à jouer dans la transition énergétique, environnementale et sociétale. Celles ayant concouru au Grand Prix ont toutes su s’inscrire dans une vision à la fois court et long terme. Car le paradoxe de notre urgence climatique est qu’il faut concilier stratégie et passage à l’action, de nombreuses solutions passant par des décisions de transformation d’entreprise, de produits, de modèles de vente, ou de création de filières. » précise Marie Sylvie Bertail Directrice Générale de GreenFlex.

Dans la même chaîne thématique