• Taille du texte
  • Contraste

ENGIE et Crédit Agricole Assurances annoncent l’acquisition de l’un des plus grands producteurs indépendants d’énergie renouvelable en Espagne

ENGIE et Crédit Agricole Assurances annoncent la conclusion d’un accord pour l’acquisition auprès du fonds canadien Alberta Investment Management Corporation, de 97,33 % des parts d'Eolia Renovables, l'un des plus grands producteurs d'énergie renouvelable en Espagne. La transaction porte sur la propriété et l’exploitation de 899 MW d’actifs opérationnels (821 MW d’éolien terrestre et 78 MW de solaire photovoltaïque) et d’un portefeuille de 1,2 GW de projets renouvelables.

Cette acquisition permettra à ENGIE de renforcer sa présence sur le marché espagnol des énergies renouvelables qui est en plein essor. Ainsi, le Groupe pourra accélérer sa croissance dans le secteur et réaliser son objectif de 50 GW de capacités renouvelables d’ici 2025.

Le plan national énergie-climat du pays, l’un des plus ambitieux en Europe, vise une consommation d’énergie renouvelable de 32 % d’ici 2030 (contre 20 % en 2020), la mise en service de 55 GW de capacités renouvelables supplémentaires et la décarbonation de l’ensemble du secteur de l’électricité d’ici 2050.

S’inscrivant pleinement dans les engagements du Groupe Crédit Agricole en faveur du climat, Crédit Agricole Assurances poursuit ses actions vers une économie bas carbone à travers ses investissements dans la transition énergétique. Cette acquisition contribuera à son objectif de doubler ses investissements dans les énergies renouvelables en vue d’atteindre, à horizon 2025, une capacité installée de 11 GW, soit la consommation énergétique moyenne de quatre millions de foyers par an.

Outre le portefeuille de renouvelables actuel de 2,9 GW dans la péninsule ibérique comprenant l'acquisition par ENGIE du portefeuille hydroélectrique de 1,7 GW au Portugal d’EDP en 2020, cette opération constitue une étape majeure. Elle permettra la création d'une plateforme intégrée d'énergies renouvelables dans la région en apportant des technologies complémentaires tout en consolidant le partenariat existant avec Crédit Agricole Assurances.

Les actifs opérationnels seront détenus à 40 % par ENGIE et à 60 % par Crédit Agricole Assurances, et ENGIE sera chargé de développer et de construire le pipeline de projets. ENGIE fournira une gamme complète de services (exploitation et maintenance, gestion des actifs, gestion de l’énergie et services associés) sur l’ensemble du périmètre des actifs. Grâce à cette acquisition, ENGIE permettra d’éviter l’émission de 726 000 tonnes de CO2 chaque année, un chiffre qui sera amené à progresser grâce au développement des actifs éoliens et solaires du Groupe, renforçant ainsi son engagement envers l’environnement.

Les actifs rachetés bénéficient d’un régime de régulation garantissant une rentabilité sur les dix prochaines années. L’accord aura un impact de 0,4 milliard d’euros en termes d’endettement financier net pour ENGIE.

Catherine MacGregor, Directrice Générale d’ENGIE, a déclaré : « L’acquisition d’Eolia Renovables, l’un des premiers acteurs du renouvelable en Espagne, entre complètement dans notre stratégie, qui consiste à accélérer nos investissements dans les renouvelables sur nos marchés clés tout en apportant notre savoir-faire industriel et dans la gestion de l’énergie. L’opération permettra également au Groupe de soutenir l’Espagne dans la poursuite de ses objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelables et de décarbonation. »

Philippe Dumont, Directeur général de Crédit Agricole Assurances, se félicite également de cette annonce : « Ce nouvel investissement aux côtés de notre partenaire ENGIE va permettre à Crédit Agricole Assurances de consolider son rôle dans la transition énergétique. Cette acquisition constitue une nouvelle étape dans notre engagement dans la lutte contre le changement climatique. Il contribue en outre à la réalisation de notre objectif, qui est de doubler nos investissements dans les énergies renouvelables pour atteindre une capacité installée de 11 GW à horizon 2025. »

La finalisation de l’opération devrait avoir lieu dans le courant du premier trimestre 2022, sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires, y compris des autorités compétentes en matière de concurrence.

Dans la même chaîne thématique