• Taille du texte
  • Contraste

Reden Solar a émis en avril un nouvel « Euro PP Green » de 22 millions d’euros avec l’appui du groupe Crédit Agricole

Pour lui permettre de poursuivre son développement, Reden Solar a levé dans le prolongement de son premier Euro PP Green de décembre 2019, une deuxième tranche d’Euro PP en format prêt, d’un montant additionnel de 22 millions d’euros. La transaction a de nouveau été arrangée par Crédit Agricole CIB, l’un des leaders mondiaux sur le marché des Green, Social and Sustainability Bonds, et en collaboration avec la Caisse régionale de Crédit Agricole Aquitaine.

Ce placement privé a les mêmes caractéristiques que la première émission, d’une maturité de 5,5 ans, émis en deux tranches, une tranche in fine et une tranche amortissable. Il est assorti d’un coupon fixe et a été placé auprès des mêmes investisseurs français que lors de la première tranche : Zencap Asset Management, Banque Palatine, la Caisse régionale de Crédit Agricole Aquitaine et la Caisse régionale de Crédit Agricole du Languedoc. Le retour de ces investisseurs dans cette nouvelle opération traduit leur confiance dans le Groupe Reden Solar, dans la robustesse de son modèle et dans sa capacité à mettre en œuvre son programme de développement.

La transaction s’inscrit de nouveau dans le cadre de la mise en place d’un document cadre (« Green Finance Framework ») permettant à Reden Solar d’émettre de la dette. Les fonds sont exclusivement dédiés au financement et/ou refinancement d’investissements de projets solaires. La transaction fera l’objet d’un reporting régulier afin de communiquer sur les bénéfices environnementaux des projets financés. Aligné sur les principes des Obligations Vertes (« Green Bond Principles ») et les meilleures pratiques de marché, ce document cadre avait fait l’objet d’une vérification externe par Vigeo, agence de notation extra-financière qui a émis une Seconde Opinion positive sur le « Green Finance Framework ».

CMS Bureau Francis Lefebvre et De Pardieu Brocas Maffei ont agi respectivement comme conseil juridique de Reden Solar et de l’arrangeur.

Avec 600 centrales solaires en opération pour une capacité installée de 615 MWc, le Groupe Reden Solar connaît un développement soutenu depuis quelques années. Il entend poursuivre sur cette trajectoire, grâce notamment à un important pipeline de projets sécurisés, et espère atteindre une capacité installée d’1GW d’ici à la fin de 2022. Il s’appuiera notamment sur un renforcement de sa présence sur les zones géographiques où le Groupe est déjà présent, à savoir la France, l’Espagne, le Portugal, la Grèce, le Chili, le Mexique et Porto Rico. Il ambitionne également de s’implanter dans de nouvelles géographies, que ce soit en Europe, ou en Amérique Centrale, afin d’accélérer son développement.

Dans la même chaîne thématique