• Taille du texte
  • Contraste
  • 27.03.2017
  • 0

Wall Street : le Vix ou « l’indice de la peur » enregistre une hausse de 15%

Indicateur de la nervosité des investisseurs, la hausse du VIX reflète les incertitudes qui pèsent sur les marchés financiers depuis l’élection présidentielle de Donald Trump. Avec une majorité divisée et l’abandon récent du projet de loi d’abrogation de l’Obamacare, une des mesures phares de la campagne républicaine, les investisseurs redoutent une remise en cause du programme législatif de Donald Trump et de son calendrier.  Autre manifestation de cette inquiétude sur les marchés, la baisse du Dow Jones, le principal indice boursier américain. Après les performances de ces derniers mois, liées aux promesses électorales de relance de l’économie et de baisse des impôts, l’indice a reculé de 1,5% la semaine dernière.

Dans la même chaîne thématique