• Taille du texte
  • Contraste

Bien vieillir à domicile : être aux côtés de nos clients seniors

Bien vieillir à domicile : être aux côtés de nos clients seniors

Le groupe Crédit Agricole compte plus de 3 millions de clients de 70 ans et plus, qui vivent parfois seuls, dans un domicile souvent non adapté. Comme 90 % des Français, ces seniors souhaitent rester vivre chez eux le plus longtemps possible. Mais il est indispensable d'anticiper et de préparer ces moments afin de faire face à l'imprévu. Le projet « Bien vieillir à domicile » (BVAD) du Crédit Agricole vise à être présent auprès de ces seniors fragiles mais non-dépendants.

 

La thématique Santé & Bien vieillir a été identifiée dès le Projet de Groupe 2010 comme un domaine d’excellence pour le Groupe, avec des enjeux de PNB réels. Les premières réflexions ont été menées chez Crédit Agricole S.A. par Olivier Néel, à l’époque en charge du Domaine d’excellence Santé et bien vieillir à Crédit Agricole S.A., et Sophie Gambiez, Directrice de Viavita*. Le thème a été confirmé par la suite dans le Plan à moyen terme « Ambition Stratégique 2020 », avec le soutien de la FNCA et des Caisses régionales, comme un relais de croissance pour le Groupe. C’est Crédit Agricole Assurances, au travers de son Directeur général Frédéric Thomas, qui en porte la responsabilité pour tout le groupe Crédit Agricole.
 
*filiale de services à la personne de Crédit Agricole Assurances

400x300-2018-04-17_famille-sante_BVAD-3

 

 

La mise en synergie d’un grand Groupe de bancassurance
La démarche du projet BVAD s’inscrit pleinement dans les ambitions des « Moments qui comptent » du Projet Client. Totalement innovante, elle se fonde sur l’expression des besoins de nos clients dans quatre domaines : le lien social, leur quotidien, leur logement et leurs ressources. 
A l’aide d’une application dédiée, développée sur tablette, le conseiller mène un questionnement, qui va permettre d’établir un diagnostic de la situation de son client et à celui-ci d’identifier ses projets et ses préoccupations. En s’appuyant sur ces éléments, le conseiller sera en mesure de proposer les solutions pertinentes dans les différents univers du Crédit Agricole : assurance / prévoyance, protection du domicile, adaptation du domicile pour prévenir les risques de chute, services à domicile, accompagnement aux démarches administratives, assorties in fine du conseil financier adéquat.

C’est alors toute la force de notre modèle de bancassurance, en tant que Banque Universelle de Proximité (BUP), que le conseiller va mettre au service de son client au travers des différentes entités du groupe Crédit Agricole.

400x300-2018-04-17_famille-sante_BVAD-2

 

Les métiers et les entités du Groupe au service du projet BVAD

  • Épargne et crédit : Caisses régionales et LCL
  • Assurance et prévoyance : Predica et Pacifica
  • Protection du domicile et de la personne : Nexecur
  • Travaux d’aménagement du domicile : Viaren
  • Services à Domicile : Viavita

Le projet est entré récemment dans sa phase pilote avec trois Caisses régionales : Champagne-Bourgogne, Centre France et Franche-Comté. Le pilote a pour but de tester l’ensemble du dispositif et de la démarche pour ensuite en tirer un bilan et des préconisations dans la perspective d’un déploiement national.

A mi-parcours, les premiers résultats sont particulièrement encourageants, que ce soit l’excellent taux de prise de rendez-vous auprès de la cible, la réceptivité client très positive à cette démarche, originale tant par sa forme que par le sujet qu’elle traite. Tout ceci étant corroboré par le volume et la diversité des produits souscrits.

Vidéo d’Olivier Néel, chargé de mission auprès de Frédéric Thomas pour coordonner des projets transversaux dans le domaine de la Santé et du Bien-Vieillir, et de Sophie Gambiez, Directrice de Viavita, en charge de la coordination du projet BVAD.

Dans la même chaîne thématique