• Taille du texte
  • Contraste
  • 14.02.2018
  • 3 min
  • 0

Résultats du quatrième trimestre et résultats annuels 2017

T4 et année 2017 : très bon niveau de résultats malgré la surcharge fiscale

579a223ede60c472008b486d.jpeg

Groupe Crédit Agricole*

RNPG publié

T4 : 922 m€
+37,4% T4/T4
 2017 : 6 536 m€
+35,5% 2017/2016

PNB publié

T4 : 8 045 m€
+1,8% T4/T4
2017 : 32 108 m€
+5,5% 2017/2016

Ratio CET1 non phasé

14,9%
540 pb au-dessus du P2R
[1]

  • Poursuite du développement organique dans tous les métiers
  • Finalisation d’acquisitions ciblées au T4 : trois banques italiennes, activités de banque privée en Asie
  • Réalisation du Plan Ambitions 2020 : synergies en avance, innovations et efforts d’efficacité opérationnelle
  • RNPG sous-jacent [2] T4 : 1 692 m€, -7,5% T4/T4 (2017 sous-jacent2 : 7 123 m€, +8,9% 2017/2016)
  • Baisse du coût du risque de crédit à 17 pb [3] par rapport à 28 pb3 au T4-16

* Crédit Agricole S.A. et Caisses régionales à 100%.

Crédit Agricole S.A.

RNPG publié

T4 : 387 m€
+32,9% T4/T4
 2017 : 3 649 m€
+3,1% 2017/2016

PNB publié

T4 : 4 651 m€
+1,6% T4/T4
2017 : 18 634 m€
+10,6% 2017/2016

Ratio CET1 non phasé

11,7%
(cible de 11% dans le PMT)

  • Résultats T4 pénalisés par la surcharge fiscale : -336 m€ de surtaxe, -134 m€ d’ajustement d’IDA/IDP, ‑384 m€ en RNPG[4]
  • Décision de neutraliser cette surcharge dans le dividende proposé à l’AG : 0,63 € par action
  • RNPG publié 2017 supérieur à 2016 qui comprenait 1,27 Md€ de plus-value Eurêka, malgré la surcharge fiscale, amélioration de la rentabilité des métiers
  • RNPG sous-jacent2 T4 : 878 m€, -8,4% T4/T4 (20172 : 3 925 m€, +23,0% 2017/2016), BPA2 : 1,22€
  • PNB sous-jacent2 +5,4% T4/T4 (20172 : +7,2%), intégration de Pioneer et croissance organique
  • Charges sous-jacentes2 toujours maîtrisées : +7,5% T4/T4, +2,8% à périmètre constant[5], amélioration >2 pp du coefficient d’exploitation2 , poursuite des investissements de développement
  • Simplification du groupe : acquisition des 15% résiduels dans CACEIS, suppression du dividende majoré
  • ROTE sous-jacent2 : 11,1%
 

[1] Exigences P2R proforma 2019 confirmées en décembre 2017 par la BCE

[2] Dans l’ensemble de ce communiqué, le terme de « sous-jacent » fait référence à des soldes intermédiaires de gestion ajustés des éléments spécifiques détaillés en p. 19 et suivantes

[3] Moyenne des quatre derniers trimestres glissants, annualisé

[4] Impact après minoritaires, net du remboursement de la taxe de 3% sur les dividendes ; IDA/IDP = impôts différés actifs/passifs

[5] En combinant les contributions au résultat sous-jacent d’Amundi et de Pioneer Investments et en tenant compte des amortissements de contrats de distribution en 2017 et 2016

Découvrez nos autres chaînes