• Taille du texte
  • Contraste
  • 20.03.2017
  • 1 min
  • 0

Danemark : la fin de 183 ans d’emprunts en devises étrangères

En remboursant sa dernière dette libellée en devise étrangère, 1,5 milliards de dollars d’obligations en dollars, le Danemark met fin à une pratique ouverte en 1757 par le roi Frédéric V, qui avait emprunté pour la première fois en thalers à Hambourg et Amsterdam.

Comptant toujours sur les investisseurs étrangers pour acheter de la dette en couronnes, dont 40% est aujourd’hui détenu  par les étrangers, le pays ambitionne d’attirer les investisseurs.

Noté « AAA » par les 3 grandes agences d’évaluation financière*, le Danemark, qui bénéficie d’un rythme de croissance modéré et d’un taux d’emploi parmi les plus élevés en Europe, est considéré comme un investissement sûr pour les prêteurs. 
 
*Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch Ratings

Découvrez nos autres chaînes