Pour une meilleure expérience de navigation et bénéficier de l'ensemble des fonctionnalités de credit-agricole.com, nous vous conseillons d'utiliser le navigateur Edge.
  • Taille du texte
  • Contraste

Le Crédit Agricole et la Fondation Maison de Salins soutiennent la recherche historique - Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises

Le jury du Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises a désigné le lauréat de l’édition 2022 et a décerné une mention spéciale.

Le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises, pour son édition 2022, est attribué à Arnaud Bartolomei pour son mémoire de thèse intitulé Après l’empire. Les reconfigurations du commerce atlantique du Mexique (1750-1840).

Historien du commerce transatlantique des 18e-19e siècles, Arnaud Bartolomei présente ici une « histoire sociale de la mondialisation commerciale » qui est alors à l’œuvre au début de la révolution industrielle, à un moment où les pays d’Amérique du Sud, et notamment le Mexique, accèdent à leur indépendance vis-à-vis de l’Espagne. Ce mémoire d’habilitation à diriger des recherches, soutenu à l’Université de Toulouse – Jean Jaurès, suit donc la transition entre un système de contrôle du commerce par l’Espagne au 18e siècle à l’organisation plus libérale du 19e. Cependant, loin de ne traiter que des institutions, Arnaud Bartolomei a fait le choix d’étudier le point de vue des acteurs, de leurs réseaux et de leurs pratiques, ce qui donne un texte très vivant. Il constate ainsi que l’organisation de ce commerce, même au temps de l’Empire espagnol, est une co-construction entre l’Etat et les acteurs commerciaux. S’appuyant sur un très grand nombre d’archives d’institutions et de commerçants, tant espagnoles, mexicaines que françaises, l’étude permet d’écrire une histoire globale du commerce entre le Mexique et l’Europe. Tout au long de son texte, Arnaud Bartolomei cherche à comprendre les mécanismes de la création et de la répartition de valeur suscitée par le commerce à distance.

Une mention spéciale est attribuée à Quentin Schnapper pour son mémoire intitulé Une économie d’interconnaissance : commerce et appartenances locales dans un bourg périurbain de l’ouest de la France de l’entre-deux-guerres à nos jours.

Cette thèse de doctorat en sociologie a été soutenue à l’Ecole Normale supérieure. L’auteur étudie la question de la résistance du petit commerce des zones périurbaines à partir d’une enquête ethnographique. Prenant appui sur l’analyse sociologique d’un corpus de commerçants d’une petite ville des Deux-Sèvres, Quentin Schnapper se concentre sur la façon dont ceux-ci envisagent et rendent compte de leur activité. Il étudie également les modalités de leur contribution à la vie commerciale locale, comprise de leur point de vue. L’élaboration du concept « d’économie d’interconnaissance » est novatrice pour décrire cet espace multidimensionnel qui associe relations humaines et commerciales. L’analyse genrée, entre commerçants et commerçantes, est un des grands apports de cette étude.

Le Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises est porté par la Fondation Maison de Salins, en partenariat avec la revue Entreprises et Histoire

Il valorise des travaux de recherche inédits sur l’histoire des entreprises en France du 19ème au 21ème siècle. Le Prix s’attache à distinguer la pertinence et l’originalité de la problématique, la solidité des sources et de la méthode ainsi que la qualité de l’écriture de l’ouvrage. Présidé par Franck Bertrand, membre du conseil d’administration de la Fondation Maison de Salins et directeur général du Crédit Agricole de Franche-Comté, le jury est composé de personnalités de la banque, de l’université, de la recherche et de la presse. Le prix est doté de 6 000 euros dont la moitié est destinée à faciliter la publication du travail primé dans la collection « Perspectives historiques – Entreprises » des Presses universitaires François Rabelais (PUFR). La mention spéciale est quant à elle dotée de 3 000 euros pour aider à l’édition du mémoire au sein de la même collection des PUFR.

La Fondation d’entreprise Maison de Salins est basée à Salins-les-Bains, dans le Jura, où se trouve le siège social de la première caisse locale, berceau du Crédit Agricole. La Fondation, lieu de rencontre et de réflexion, s’attache à promouvoir le modèle coopératif et à mettre en valeur son histoire.

Dans la même chaîne thématique

Si vous souhaitez exercer votre droit d’opposition au traitement de vos données personnelles à des fins de mesure d’audience sur notre site via notre prestataire AT internet, cliquez sur le bouton ci-dessous.