• Taille du texte
  • Contraste
  • 12.09.2017
  • 3 min
  • 0

Crédit Agricole S.A. cède une participation de 16,2% dans la Banque Saudi Fransi à Kingdom Holding Company

Crédit Agricole S.A. annonce que sa filiale Crédit Agricole Corporate & Investment Bank S.A. («CACIB») a signé un contrat de cession avec Kingdom Holding Company (« KHC »), une société-holding saoudienne cotée sur le Tadawul, la bourse d’Arabie Saoudite, en vertu duquel CACIB s’engage à céder à KHC une participation de 16,2% dans la Banque Saudi Fransi (« BSF ») pour un montant total d’environ 5,8 Mds SAR (soit un prix par action de 29,5 SAR), représentant environ 1,3 Md EUR. CACIB réduit ainsi sa participation dans la BSF à 14,9%.

La réalisation de cette transaction, qui reste soumise à l’approbation des régulateurs locaux, devrait avoir lieu au cours du second semestre 2017. CACIB se réserve par ailleurs la possibilité de céder hors marché au maximum 5% supplémentaires sous réserve que les termes d’une éventuelle transaction soient au moins aussi favorables à CACIB que ceux de la cession à KHC. CACIB s’est engagé à maintenir une participation d’au moins 9,9% dans la BSF pour une durée d’un an à compter de la réalisation de la transaction.

Crédit Agricole, qui est présent en Arabie Saoudite depuis 1949 et associé à la BSF depuis sa création en 1977, l’accompagnant ainsi dans son développement et sa croissance depuis plusieurs décennies, inscrit cette cession dans le cadre de sa stratégie de réduction du poids de ses participations minoritaires. Crédit Agricole réitère ici sa pleine confiance dans le développement futur de la Banque Saudi Fransi et entend poursuivre sa collaboration avec elle en tant qu’actionnaire et partenaire stratégique, ainsi qu’avec KHC, le nouvel actionnaire de long terme de la BSF.

La cession de cette participation de 16,2% du capital de la BSF aura un impact positif d’environ 20 points de base sur le ratio CET1 fully loaded de Crédit Agricole S.A. et d’environ 5 points de base sur le ratio CET1 fully loaded du Groupe Crédit Agricole.

S’exprimant au sujet de la transaction, Jean-Yves Hocher, directeur général de CACIB, a déclaré : « Le Crédit Agricole a contribué depuis 40 ans en capital et en expertise afin que la BSF devienne l’une des meilleures banques d’Arabie Saoudite. La BSF est un actif de premier plan et une banque proposant une gamme complète de services de qualité. À l’avenir, CACIB entend rester un partenaire stratégique de BSF ».

S’exprimant au sujet de l’engagement de Crédit Agricole en Arabie Saoudite, Jean-Yves Hocher a également déclaré : « CACIB continue de croire dans le futur de l’Arabie Saoudite, dans le cadre du plan Vision 2030, et a pour projet d’y développer ses activités et d’y accroître sa présence directe ».