• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.05.2007
  • 3 min
  • 0

Des résultats qui traduisent le succès de la stratégie du Groupe en Italie et de très bonnes performances opérationnelles.

 

Réuni le 15 mai 2007 sous la présidence de René Carron, le Conseil d'Administration de Crédit Agricole S.A. a examiné les comptes du premier trimestre 2007.

Le résultat net part du Groupe de Crédit Agricole S.A. s'élève à 2 655 millions d'euros, soit près du double (+ 91,7 %) de celui de la même période de 2006. Cette performance reflète :

  •  Les gains, à hauteur de 1,5 milliard d'euros pour ce trimestre, liés aux investissements réalisés depuis 17 ans en Italie ;

 

  •  une progression robuste (+ 13,5 %) du résultat net hors éléments atypiques du trimestre (Italie et reprise de provisions épargne logement, principalement).

 

Les contributions des pôles Banque de financement et d'investissement et des métiers spécialisés sont en forte hausse : Calyon bénéficie d'une vigoureuse dynamique commerciale dans toutes ses composantes et enregistre des résultats record ; les métiers de la gestion d'actifs connaissent un excellent trimestre, tant en termes de résultat que de collecte. Les services financiers spécialisés bénéficient des premiers impacts positifs de l'acquisition de Fiat Auto Financial Services.
 Dans la banque de proximité, l'activité reste toujours très dynamique et les résultats, hors effets de l'épargne logement, poursuivent leur progression.
 Le pôle de la banque de détail à l'international enregistre des évolutions majeures : consolidation d'Emporiki, début de la consolidation du réseau italien (Cariparma et FriulAdria depuis le 1er mars), fin de la mise en équivalence d'Intesa.

 
 A l'issue du Conseil d'Administration, Georges Pauget, Directeur Général, a souligné « le niveau exceptionnellement élevé des résultats du 1er trimestre 2007 qui traduit les excellentes performances des métiers du groupe et qui recueille une partie des fruits de notre stratégie en Italie ».Il a également relevé « l'avancement rapide de l'intégration d'Emporiki et des banques italiennes ».

Le Président René Carron a déclaré : « Depuis le premier trimestre 2007, Crédit Agricole S.A. est l'une des rares banques à contrôler d'importants réseaux de détail dans trois pays de la zone euro. Le Groupe a pu tirer le meilleur parti possible des participations qu'il détient et atteindre, en à peine plus d'un an, les objectifs de croissance internationale qu'il s'était fixés pour la période 2006 - 2008 ».

 
 Consulter les slides et écouter la présentation