• Taille du texte
  • Contraste
  • 11.01.2007
  • 3 min
  • 0

Plus de 3 000 entreprises européennes donnent les grandes tendances 2007.

• Près d'une PME européenne sur deux envisage une progression de son chiffre d'affaires en 2007.

• Sans être euphoriques, les perspectives de recrutement sont positives dans l'ensemble des pays européens et devraient avoir un impact favorable sur le marché de l'emploi. C'est en Belgique que cette tendance est la plus marquée.

• L'investissement devrait poursuivre sa croissance mais vise plus des gains de productivité qu'un renforcement des capacités de production.

• Le prix des matières premières et le prix de l'énergie sont au cœur des préoccupations des PME européennes même si les craintes d'un krach pétrolier ne sont plus à l'ordre du jour.

• Les trois quarts des entreprises européennes ont subi des impayés en 2006 mais c'est en France qu'elles sont le moins touchées.

• Les délais de paiement se sont stabilisés en 2006 ; l'Allemagne et le Royaume-Uni, déjà les plus performants au cours des années antérieures, confortent encore leur avance sur ce terrain.

• Les besoins de financement vont progresser faiblement. Dans tous les cas, l'accès au crédit est jugé facile, sauf en Espagne.

• Les PME allemandes et françaises sont à la traîne en matière de protection de l'environnement.