• Taille du texte
  • Contraste
  • 07.03.2007
  • 3 min
  • 0

Le Conseil d'administration de Crédit Agricole S.A., réuni le 6 mars 2007 sous la présidence de René Carron, a examiné les résultats du quatrième trimestre et arrêté les résultats de l'exercice 2006.

Le résultat net part du Groupe atteint 4 920 millions d'euros, en croissance de 26,4 % sur celui de l'exercice 2005. Obtenu dans un environnement mondial globalement porteur, il traduit une croissance vigoureuse de l'activité dans tous les métiers du Groupe. Il traduit aussi une nette amélioration de l'efficacité opérationnelle avec un résultat brut d'exploitation en progression de 28,8 % et un nouveau gain de près de 3 points du coefficient d'exploitation. Il traduit enfin une augmentation sensible de la rentabilité des capitaux propres à 17,0 % (contre 15,8 % en 2005).

En 2006, le Groupe a continué d'investir pour alimenter une croissance organique solide : des initiatives majeures au plan commercial ont été engagées pour accompagner la dynamique des deux banques de proximité en France, et le partage des moyens de production a été lancé pour gagner en productivité ; les offres ont été enrichies dans les métiers spécialisés ; la banque de financement et d'investissement a poursuivi sa stratégie de développement fondée sur une offre produits complète, un réseau international étendu et une politique d'investissement progressive et régulière. ...

Le conseil d'Administration proposera à l'Assemblée générale du 23 mai 2007 un dividende de 1,15 euro par action, en hausse de 24,3% sur celui versé au titre de l'exercice 2005. En tenant compte du nombre de nouvelles actions créées à l'occasion de l'augmentation de capital de début 2007, le montant globalement distribué au titre du dividende apparaît en hausse de l'ordre de 35 %, portant le taux de distribution à plus de 38 %...

Télécharger le communiqué.
Consulter les slides