• Taille du texte
  • Contraste
  • 19.05.2003
  • 3 min
  • 0

Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. au 1er trimestre 2003

 

Dans un environnement économique qui a continué à se dégrader au premier trimestre 2003, Crédit Agricole S.A. a poursuivi sa dynamique de croissance, comme en témoigne l'élargissement de son périmètre de consolidation :

  •  acquisition de Finaref,

 

  •  acquisition de l'activité Banque privée d'IntesaBci (Suisse),

 

  •  intégration par mise en équivalence de la participation de 17,8% dans le Crédit Lyonnais.

 

Le trimestre restera marqué par l'ouverture, le 28 mars 2003, de l'offre publique d'achat et d'échange de Crédit Agricole S.A sur le Crédit Lyonnais. Les pôles « Banque de proximité en France » et « Gestion d'Actifs, Assurances et Banque Privée » ont réalisé de bonnes performances, avec une activité soutenue et une progression sensible de leurs contributions. La dynamique de croissance des Caisses Régionales s'est accompagnée d'une bonne maîtrise des charges et des risques ; les activités de crédit à la consommation et d'assurances sont restées très dynamiques.

La persistance de la crise des marchés actions et les effets de change défavorables ont pesé sur le pôle « Banque de Grande Clientèle », en dépit du bon niveau d'activité enregistré dans les métiers de taux et dans la banque de financement. Le pôle « Gestion pour Compte propre et divers » est impacté par le provisionnement sur le portefeuille de participations et par le financement de la croissance du Groupe.

Le pôle « Banque de détail à l'étranger » a bénéficié de la hausse de la contribution des filiales et participations européennes et de la non-récurrence de coûts exceptionnels supportés début 2002. [...]

 

Dans la même chaîne thématique