• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.11.2004
  • 3 min
  • 0

Le Conseil d'Administration de Crédit Agricole S.A., réuni le 17 novembre 2004 sous la présidence de René Carron, a arrêté les résultats à fin septembre 2004. Ceux-ci confirment la progression des résultats opérationnels enregistrée au premier semestre : le résultat brut d'exploitation, à 2 895 millions d'euros, est en croissance de 7,3% par rapport à la période correspondante de 2003 et le résultat courant avant impôt (3 366 millions d'euros) est en hausse de 38,1%.

Sur le seul troisième trimestre, le résultat brut d'exploitation est en progression de 4,6% par rapport au troisième trimestre 2003. Le résultat courant avant impôts est en hausse de 36,9% et le résultat net part du groupe de 70,9%.

Au cours du troisième trimestre, les opérations d'intégration du Crédit Lyonnais dans le Groupe se sont poursuivies. Les synergies réalisées (300 millions d'euros acquis pour fin 2004 au 30 septembre) sont en avance sur le calendrier prévu, notamment du fait des mesures prises à cet égard dans la filiale Calyon.

En commentant ces résultats des 9 premiers mois de l'année, Jean Laurent, Directeur Général a souligné la contribution en hausse de tous les métiers dans un environnement devenu moins tonique et dans un contexte de restructuration profonde du groupe.

Le Conseil d'Administration a décidé la distribution d'un acompte sur dividende de 0,30 € (0,45 € avoir fiscal inclus) par action qui sera mis en paiement le 16 décembre 2004.

Dans la même chaîne thématique