• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.06.2016
  • 0

CA Consumer Finance - Sofinscope : Le budget mariage des Français en hausse de 5 % par rapport à 2015

Plus d’invités, plus de temps de préparation et plus de budget : le mariage gagne en importance sur tous les plans. Tels sont les enseignements du Sofinscope, le baromètre de Sofinco (marque de Crédit Agricole Consumer Finance) qui s’inscrit au cœur de la consommation et du quotidien des Français et qui s’intéresse pour la troisième fois au mariage.

5677e7c49b3e9d1b7a8b458f.jpeg

 

 

Un budget évalué à 8 821 €

 

Les Français envisagent de consacrer en moyenne 8 821 € à l’organisation de leur mariage, soit 538 € de plus que l’an dernier (+6 %). En région parisienne, ce budget est estimé à 11 098 €, soit 25 % de plus qu’en province (8 308 €). Les répondants âgés de moins de 35 ans estiment ce budget à 9 427 € en moyenne, contre 8 602 € pour leurs aînés.

 

Un événement qui gagne en importance

 

Dix mois sont nécessaires pour organiser un mariage, d’après les Français. Cela représente un mois de plus que ce qu’ils imaginaient en 2014 et en 2015. Ce temps de préparation, que 9 % des interviewés (+3 points en un an) estiment même à un an et demi ou plus, varie selon les profils. Ainsi, les femmes estiment plutôt avoir besoin de 11 mois, quand les hommes se veulent un peu plus expéditifs (9 mois).

Les Français fixeraient le nombre d’invités à 67 personnes en moyenne, soit deux de plus que l’an dernier. Les Français âgés de moins de 35 ans voient grand et imaginent inviter 87 convives (et jusqu’à 91 pour les jeunes femmes de cette tranche d’âge), contre 53 personnes pour les Français âgés de 50 ans et plus.

 

L’épargne personnelle, première source de financement

 

87% des interviewés jugent que le mariage, d’un point de vue financier, est synonyme de contraintes.

Pour financer les dépenses de leur mariage, 89 % des Français envisagent de puiser dans leur épargne et 65% en font leur première source de financement. Ils comptent également sur l’aide de leurs parents et de leurs proches (74 %, + 5 points), mais seuls 16 % opteraient principalement pour cette solution.

 

Les nouveaux moyens de financement suscitent toujours l’intérêt des Français : 44 % envisageraient de faire appel à un crédit (+ 3 points), 40 % à des sponsors en échange de visibilité (stable) et 33 % au financement participatif des invités (- 2 points).

 

La liste de mariage toujours populaire

 

53 % des Français souhaitent ouvrir une liste de mariage (- 3 points). Le budget moyen fixé pour une telle liste s’élève à 4 618 € (+5 % par rapport à 2015). S’ils sont invités à un mariage, les Français envisagent un budget cadeau moyen de 126 €, soit 18 € de plus que l’an dernier.

 

 

Tous les résultats du Sofinscope sur : www.sofinscope.fr

 

 

Contact : Service presse de CA Consumer Finance, +33 (0)1 60 76 93 99 / 88 60, presse@ca-cf.fr

 

 

Dans la même chaîne thématique