• Taille du texte
  • Contraste
  • 07.06.2016
  • 0

CACEIS et PwC Luxembourg publient leur second rapport consacré à la gestion d'actifs à l'ère des médias sociaux

Avec l'avènement de l'économie numérique, de nouveaux modèles d'entreprises basés sur l'Internet ont fait leur apparition dans tous les secteurs, modifiant radicalement la manière dont les entreprises fournissent des services à leur clientèle, dont elles interagissent avec leurs clients et les véhicules qu'elles emploient pour commercialiser leurs produits.

5677f0199b3e9d0f7f8b45f1.jpeg

Dans le même ordre d'idée, les médias sociaux réinventent les règles de base des interactions, ouvrant la voie à de nouveaux canaux de communication permettant aux entreprises de toucher leurs clients, de diffuser des contenus, de promouvoir leurs produits et d'organiser la surveillance de leurs marques et de leur réputation.

CACEIS et PwC Luxembourg ont présenté leur second rapport de la série #SocialMediaStudies intitulé « Asset Management In The Social Era » lors du Fund Forum International qui se tient aujourd'hui à Berlin. Ce document de référence fait le point sur l'utilisation que font les gérants d'actifs des médias sociaux et présente les acteurs les plus en vue dans ce domaine.

Depuis la publication de la précédente étude en 2013, les gérants d’actifs ont accru leur présence sur les réseaux sociaux, ce qui leur a permis d'augmenter les interactions avec leurs clients et followers.

Joe Saliba, Directeur général délégué de CACEIS, en charge du développement commercial, au sujet du rapport : « En trois ans, l'utilisation des médias sociaux a énormément évolué dans notre secteur, et les moteurs de ce changement se sont également multipliés. Compte tenu du rythme effréné auquel évoluent les médias sociaux, nous avons choisi de republier notre étude, afin d'y inclure des informations actualisées sur les interactions entre réseaux sociaux et gestion d'actifs. »

L'étude souligne notamment le rôle clé que jouent les réseaux sociaux dans le marketing mix des gérants d'actifs. La proportion des gérants d'investissements actifs[1] sur les médias sociaux s'établit aujourd'hui à 89% (73% hors LinkedIn), contre 60% en 2013.

Depuis la précédente édition, les sociétés de gestion d'actifs en Europe ont comblé une partie significative de leur retard, puisque trois d'entre elles figurent dans le top 10 des utilisateurs des médias sociaux, alors qu'il n'y en avait qu'une en 2013. Qui plus est, de sept il y a trois ans de cela, les acteurs européens sont à présent dix à figurer dans le top 25.

Si les banques se mettent progressivement à proposer des services de gestion de compte et de paiement via les médias sociaux, les gérants d’actifs n'ont de leur côté pas encore exploité ces plateformes pour la distribution de fonds.

« Un élément ressort clairement de notre analyse : la communauté de la gestion d'actifs mise de plus en plus sur les médias sociaux, et ceux qui ne disposent pas d'une stratégie bien définie pour utiliser les réseaux sociaux comme moyen de communication et de vente risquent de rester sur le carreau. Les médias sociaux ouvrent de nouvelles opportunités pour les sociétés de gestion », ajoute Dariush Yazdani, partner et Market Research Centre Leader chez PwC Luxembourg.

Le rapport complet peut être téléchargé sur le site www.caceis.com

 

[1] Sont considérés comme « actifs sur les médias sociaux » les gérants disposant au minimum d'un compte dédié à la gestion d'actifs sur Facebook, LinkedIn, Twitter ou YouTube

Dans la même chaîne thématique