• Taille du texte
  • Contraste
  • 24.05.2016
  • 0

Greenfield, Data Center du Crédit Agricole, pionnier dans la valorisation d’économies d’énergie

Déjà certifié ISO 50 001 en 2015, Greenfield, Data Center basé à Chartres, valorise aujourd’hui ses actions d’efficacité énergétique au travers des Certificats d’Economie d’Energie (CEE), suite à d’importants travaux sur les réseaux de refroidissement.

5677ec569b3e9d0f7f8b4599.jpeg

L’opération a été menée conjointement par Crédit Agricole Immobilier, avec l’accompagnement des équipes de SILCA, la filiale informatique de Crédit Agricole S.A, le bureau d’études Cap Ingélec et ENR’CERT, société de services en efficacité énergétique. Elle illustre la politique RSE du groupe Crédit Agricole, qui a fait de l’efficacité énergétique au service de ses clients l’un de ses axes stratégiques.

 

Alors que la consommation énergétique des Data Centers soulève des enjeux énergétiques essentiels (la consommation des Data Centers  est estimée à 9%1 de la consommation électrique en France), Crédit Agricole Immobilier, qui assure la gestion et l’exploitation de Greenfield, s’est engagé dans une démarche de management de l’énergie sur le Data Center, attestée par l’obtention de la certification ISO 50 001. Des travaux sur les réseaux de refroidissement entrepris en 2013 et 2014 permettent désormais d’aller plus loin en termes d’économies d’énergie, puisque ce sont aujourd’hui 6,38 GWh/an qui seront économisés, soit l’équivalent de la consommation électrique de 1 387 foyers2. Cette opération a consisté à optimiser le refroidissement des serveurs par un système de Free Cooling : les équipements informatiques, qui produisent constamment de la chaleur, sont ainsi refroidis via un échangeur air/eau dont la source froide est l’air extérieur.

 

ENR’CERT, compte tenu de son expertise dans le dispositif des CEE et de ses compétences dans le montage de dossiers d’opérations spécifiques, a accompagné Crédit Agricole Immobilier dans la valorisation de ces économies d’énergie. L’ADEME,  Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, a confirmé les gains énergétiques apportés par cette opération. Ainsi, après validation du dossier par  le ministère du Développement Durable, le groupe Crédit Agricole a pu bénéficier d’une prime CEE couvrant 30% du coût des travaux versée par ENR’CERT. Grâce à cette opération, Greenfield est aujourd’hui un Data Center pionnier dans la valorisation d’économies d’énergies en France.

 

A propos du dispositif des CEE

Créé en 2005 pour lutter contre le dérèglement climatique et préserver nos ressources énergétiques, le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie constitue l'un des instruments majeurs de la politique de maîtrise de la demande énergétique. Il repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie appelés les « obligés » (électricité, gaz, GPL, chaleur et froid, fioul domestique et carburants pour automobiles). Ceux-ci sont incités à  promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie (ménages, collectivités territoriales ou professionnels) et contribuer concrètement à la baisse de la consommation énergétique en France. Afin de remplir cette obligation, définie par quotas, ils peuvent notamment acheter des certificats d’économies d’énergie qui viennent attester une démarche d’efficacité énergétique chez des tiers. Ceci donne lieu à ce qui est appelé une « prime CEE » ou « prime énergie », comme celle obtenue par le Data Center Greenfield.

1 Energie Plus, 15 mars 2016, p6

2 http://prix-elec.com/cours/consommation#moyenne

 

 

Contacts presse :

ENR’CERT

Marianne Greenwood - ( +33 (0)6 65 52 85 40

marianne.greenwood@enr-cert.com