• Taille du texte
  • Contraste
  • 31.08.2017
  • 0

Sofinscope : A 662 €, le budget loisirs des Français augmente en 2017

Les ménages français déclarent consacrer plus de temps à leurs loisirs et adaptent leur budget à la hausse, révèle la sixième édition du Sofinscope, le baromètre de Sofinco (marque de Crédit Agricole Consumer Finance) qui s’inscrit au cœur de la consommation et du quotidien des Français.

59a6b56fdf60c41a548b456d.jpeg

Un budget loisirs en hausse et qui profite aux enfants

En 2017, le montant moyen des dépenses destinées aux loisirs (hors budget vacances) est de 662 €, en hausse de 61 € (+9,8%) par rapport à 2016. Il retrouve ainsi le même niveau que celui observé en 2015.

« Le budget loisirs profite particulièrement aux enfants. Les parents en consacrent 40% aux loisirs de leurs enfants contre 38% l’année dernière. Chez les Franciliens, la part des loisirs des enfants est encore plus importante (45%). On constate toutefois des disparités selon l’aisance du foyer », précise Didier Bourdonnais, Directeur Marketing et Communication Client de CA Consumer Finance France.

 

Le temps de loisirs, lui aussi, à la hausse

Chaque semaine, les Français dédient en moyenne 10h09 (+ 23 minutes par rapport à 2016) à leurs loisirs. Malgré cette part grandissante de leur vie accordée aux loisirs, les Français restent exigeants et ne sont pas satisfaits : seuls 67% des Français interrogés estiment qu’ils consacrent assez de temps à leurs loisirs (en baisse de 3 points par rapport à l’année dernière, alors que le temps accordé aux loisirs était pourtant inférieur). 21% des personnes interrogées jugent que ce temps est tout à fait suffisant.

 

Les loisirs des Français se diversifient

Interrogés sur les loisirs qu’ils pratiquent, les Français continuent de placer en tête les loisirs multimédias : l’ordinateur et le surf sur Internet (69% des répondants, +5 points), suivi de la télévision (64% des répondants, +4 points), et ce, pour la sixième année consécutive. Voir ses amis et proches arrive ensuite (55%, +4 points), suivi des loisirs culturels (44%, stable), la pratique ou l’écoute de la musique (45%, +7 points) et du sport (32%, +2 points). On note une percée de la photographie (18%, +7 points) et des jeux (28%, +5 points) comme le scrabble, les mots croisés ou le sudoku.

La majorité des Français classe comme premier critère de choix « le plaisir, le bien-être et l’enrichissement procurés » (61%, -3 points) mais restent pragmatiques : le prix (44%, +3 points), la proximité et l’accessibilité (26%, -4 points) restent des critères essentiels. « Les Français consacrent davantage de temps et d’argent à un éventail de loisirs plus grands. Ils pratiquent un peu plus de cinq activités mais privilégient les loisirs simples et conviviaux », analyse Didier Bourdonnais.

 

Le budget loisirs devrait rester stable l’an prochain

Malgré un budget en hausse de 10%, les Français surveillent attentivement leurs dépenses liées aux loisirs. Comme sur les trois dernières années, 63% d’entre eux déclarent vouloir maintenir leur budget loisirs pour l’année à venir. Un quart des répondants (25%) essayera de dépenser moins l’année prochaine et 11% envisagent de dépenser plus. Pour justifier ce resserrement budgétaire, 63% des Français évoquent le manque de moyens financiers.

Tous les résultats du Sofinscope sur : www.sofinscope.fr