• Taille du texte
  • Contraste
  • 18.04.2011
  • 3 min
  • 0

Amundi Funds Global Agriculture devrait profiter du plan quinquennal Chinois

Les principaux fondements du plan quinquennal Chinois (2011-2015) ont été dévoilés. Voté en mars, ce plan repose principalement sur le renforcement de la modernisation de la Chine rurale. Il devrait profiter au fonds Amundi Funds Global Agriculture qui investit au moins deux tiers de ses actifs dans une sélection d’actions de sociétés mondiales liées à l’ensemble de la chaine de valeur agricole. Conforme aux normes UCITS III, Amundi Funds Global Agriculture est un compartiment de la SICAV luxembourgeoise Amundi Funds.
Proposé par le gouvernement Chinois, le plan quinquennal devrait accélérer le développement de l’agriculture moderne, avec comme principal objectif d’assurer la sécurité de l’approvisionnement en céréale. Il devrait également permettre une protection des terres cultivables et encourager l’innovation et la productivité en matière de technologie agricole. Ainsi, le secteur fera notamment face à un vaste regroupement de petites exploitations familiales traditionnelles en sociétés rentables. Le plan devrait ainsi se traduire par une forte consolidation du secteur agricole chinois ainsi que l’émergence de nouveaux acteurs Chinois.

Nicolas Fragneau, gérant d’Amundi Funds Global Agriculture, commente : « Avec son plan quinquennal, la Chine instaure une réelle révolution impactant l’ensemble de la chaîne de valeur agricole mondiale». La mise en place du plan a démarré et le budget 2011 afférent atteint les 150 milliards de dollars. Ce plan quinquennal intervient dans un contexte où le secteur agricole fait face à une situation de déséquilibre entre l’offre et la demande : la production est réduite en raison notamment d’une quantité limitée de terres cultivables, du réchauffement climatique et du protectionnisme. Parallèlement, il existe une forte croissance de la demande provenant principalement de l’augmentation de la population mondiale, de changements des besoins alimentaires et du développement des biocarburants. Grâce à la mise en place du plan quinquennal, l’offre agricole est vouée à croître, ce qui permettra de répondre à cette forte demande. Nicolas Fragneau ajoute : « La taille moyenne d’une ferme chinoise est 50 fois plus petite que celle d’une exploitation européenne, ce qui confirme la pertinence1 de la consolidation du secteur».

Avec ce plan chinois, l’exposition du portefeuille Amundi Funds Global Agriculture aux valeurs agricoles Chinoises devrait augmenter de 8 à 15 % durant les 5 prochaines années2. Par ailleurs, Amundi Funds Global Agriculture devrait, à moyen terme, profiter de ce plan, de différentes manières :

- La performance du fonds devrait être positivement impactée 3 : le fonds est exposé à des sociétés bénéficiant d’une compétitivité et d’une rentabilité accrues, impliquant une augmentation du rendement des actions.
- La diversification du portefeuille : de nouvelles sociétés émergent au sein du secteur agricole qui devient plus mature et compétitif. Ces nouvelles entreprises enrichissent l’univers d’investissement du portefeuille et le gérant sélectionne les plus innovantes et rentables ayant pour objectif d’améliorer leur productivité agricole à long terme.

Amundi Funds Global Agriculture est géré par une équipe de 8 analystes dotés d’une solide expérience avec des compétences sectorielles transverses. L’équipe de gestion bénéficie également de connaissances approfondies de ce thème d’investissement grâce aux racines historiques du Crédit Agricole et de ses relations privilégiées avec les agriculteurs.

(+) sur Amundi

1. Les comportements passes ne préjugent pas des comportements futurs
2. Exemple donné à titre d’illustration uniquement
3. Pas de garantie de la performance

Dans la même chaîne thématique