• Taille du texte
  • Contraste
  • 19.06.2007
  • 3 min
  • 0

Paris, le 19 juin 2007

Le mardi 5 juin, à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, mise en place par le PNUE (Programme des Nations-Unies pour l'environnement), l'association Farre (Forum de l'agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement), le Crédit Agricole, le Gnis (Groupement national interprofessionnel des semences et plants), Semences Vertes, Gamm Vert et le Réseau biodiversité pour les abeilles se sont mobilisés pour faire connaître les avancées environnementales de l'agriculture et ses contributions à la préservation de la biodiversité en organisant l'opération « Graines de paysages ». À cette occasion, des documents d'information et des sachets contenant un mélange de graines de fleurs ont été distribués dans plusieurs villes afin de sensibiliser à la protection de l'environnement.

Le Crédit Agricole, premier banquier de l'agriculture a d'abord choisi d'inciter à améliorer la biodiversité dans le secteur agricole. En lien avec l'association Farre, il souhaite souligner que l'agriculture préserve la biodiversité en conservant les semences, en redéveloppant les haies, en intégrant des bandes enherbées près des ruisseaux...

En 2006, le Crédit Agricole a décidé, en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), de soutenir un programme visant à estimer l'état de la biodiversité dans des exploitations agricoles et d'encourager ensuite, sur une large échelle, des pratiques favorables à son enrichissement.

Le Crédit Agricole, aux côtés des agriculteurs qui le souhaitent, veut éveiller la conscience environnementale de chacun et rappeler que ceux qui sont engagés dans une agriculture de plus en plus raisonnée, assument pleinement leur responsabilité écologique.

Dans la même chaîne thématique