• Taille du texte
  • Contraste
  • 18.05.2010
  • 3 min
  • 0

Avec un montant d’encours fin 2009 de 1 126 milliards d’euros, l’Union Européenne représente près du quart du marché mondial du crédit à la consommation.

Paris, le 18 Mai 2010

Avec un montant d’encours fin 2009 de 1 126 milliards d’euros, l’Union Européenne représente près du quart du marché mondial du crédit à la consommation.

Pour la 4ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance, réalise une étude sur le marché du crédit à la consommation dans les 27 pays de l’Union Européenne.

D’un montant de 1 126 milliards d’euros, les encours de l’Union Européenne demeurent inégalement répartis : cinq pays (Royaume-Uni, Allemagne, France, Espagne et Italie) totalisent 74% des encours totaux (ces cinq pays représentant par ailleurs 63% de la population de l’Union européenne).
En 2009, l’Italie ravit à l’Espagne la 4ème place en termes de niveaux d’encours.

L’Union Européenne peut se scinder en trois ensembles :

  • l’Europe du Nord avec 57% des encours totaux (soit 41% de la population de l’UE) ;
  • l’Europe du Sud, dont la France, avec 36% des encours totaux (38% de la population de l’UE) ;
  • l’Europe de l’Est avec 7% des encours totaux (21% de la population de l’UE).

Avec la crise, l’Union Européenne accuse un repli de la croissance des encours de crédits à la consommation. Si le niveau d’encours total enregistré fin 2009 est équivalent à celui observé fin 2008, la différence d’évolution annuelle entre 2009/2008 et entre 2008/2007 accuse en revanche une baisse de -4,5 points.

Fin 2009, l’encours moyen par habitant observé dans l’Union Européenne s’élevait à 2.270 euros. Les disparités sont fortes au sein de l’Union européenne, le niveau d’encours par tête allant de 300 euros en Lituanie à plus de 5.300 euros en Irlande.

La part des crédits à la consommation dans l’endettement total des ménages (crédits à la consommation et crédits immobilier) est de 18% dans l’Union Européenne.

Les encours à fin 2009 représentaient 16,4% de la consommation annuelle totale des ménages dans l’Union Européenne.