• Taille du texte
  • Contraste
  • 24.06.2011
  • 3 min
  • 0

Chi-X subit ses premiers crashs techniques depuis quatre ans. Le calendrier de la régulation européenne se précise

Crédit Agricole Cheuvreux publie ses indicateurs de marché de mai sur les principaux indices européens, établis conjointement avec TAG.

Faits marquants :

  • Le trading sur Chi-X n'a pu commencer qu'à 8h28 (heure de Londres) le matin du 23 mai, officiellement suite à une erreur humaine. Durant la première demi-heure, BATS et Turquoise ont eu de meilleures performances qu'habituellement, mais le LSE a conservé une part importante du trading sur le FTSE 100.
  • LA SEMAINE DERNIERE : Chi-X a depuis subi deux autres pauses : les 13 et 15 juin.
  • DERNIERE NOUVELLE : De la même façon, le trading sur NYSE Euronext n'a pu commencer qu'à 10h le lundi 20 juin. Ces trois interruptions feront l'objet d'une étude plus approfondie dans les indicateurs mensuels du mois de juin.

Le calendrier de la régulation européenne

  • Markus Ferber a été nommé rapporteur pour la révision de la directive MIF auprès de la Commission européenne. Il a souligné l'importance que le régulateur devrait donner au trading OTC (hors-marchés) ainsi qu'au trading non régulé dans les dark pools.
  • Ses conclusions seront présentées à la Commission des Affaires Economiques et Monétaires (ECON) et contribueront à la rédaction d'un texte qui sera étudié à la rentrée au plus tôt, afin d'être voté début 2012.

Des nouvelles pour les produits dérivés

  • Turquoise Derivatives a lancé de nouveaux futures sur le FTSE 100, alors que l'opérateur américain CME prévoit le lancement de produits dérivés sur l'Euribor. Il entrera ainsi en compétition avec Liffe.
  • SIX Group a confirmé la vente de ses parts dans l'opérateur de produits dérivés Eurex à son propriétaire original, Deutsche Börse. Sachant que NYSE Euronext détient le Liffe, ce rachat semble accroître la présence du futur grand groupe Deutsche Börse – NYSE Euronext sur le marché des dérivés.

Les chiffres du mois de mai

  • Après avoir diminué au mois d'avril, les volumes traités sur les principaux indices européens ont fortement augmenté au mois de mai (+20%).
  • Cette hausse est visible sur toutes les destinations de trading, mais plus particulièrement sur les marchés primaires dont les parts de marché ont augmenté. Chi-X a vu, en revanche, sa part de marché diminuer.
  • Plusieurs introductions en bourse sur le LSE ont participé à cette hausse, ainsi que le rééquilibrage des indices MSCI qui a eu lieu le 31 mai. Enfin, les dividendes réinvestis en actions par certains fonds ont agrémenté cette augmentation.
  • A l'inverse des volumes visibles, les volumes échangés sur les carnets d'ordres "dark" (de type mid-point) ont fortement baissé (-18% pour les volumes journaliers), et sont revenus au niveau du mois de mars (2.21% du volume visible).

Dans la même chaîne thématique