• Taille du texte
  • Contraste
  • 22.03.2010
  • 3 min
  • 0

Paris - 22 mars 2010 - Crédit Agricole Cheuvreux publie ses indicateurs de marché de février, établis conjointement avec TAG.

En février :

  • Depuis le mois de janvier, nous avons observé une accélération du rythme de la fragmentation sur les principaux indices. Celle-ci est particulièrement visible si l'on regarde la part de marché des plates-formes Chi-X et BATS. Cette accélération a néanmoins ralenti sa course, en mars, pour revenir à son niveau de novembre 2009. En revanche, cette fragmentation s'étend désormais à de nouveaux indices : le BEL 20 et le SLI

  • Fin février, la part de marché de Chi-X atteignait 17% et celle de BATS presque 5%, deux niveaux remarquables compte tenu des conditions de marché actuelles. Vendredi 19 février, les principaux marchés ont augmenté leur part de liquidité pour les valeurs du FTSE 100 et du SLI, et ce pour différentes raisons. Sur le SLI, certaines valeurs ont affiché un niveau de liquidité correct sur le principal marché. La part de marché du London Stock Exchange le 19 février était de presque 73%, bien au-dessus du niveau des autres jours de février, principalement en raison de la maturité des actions et options sur futures, bien que cette maturité n'ait pas été trimestrielle.

  • Globalement, la hausse du capital de transactions est attribuable à la croissance du nombre de transactions, la taille de transaction moyenne ayant même légèrement diminué. C'est donc un signe de hausse du trading haute fréquence.


Cf. pièce jointe : Annexe Market Indicators février 2010.