• Taille du texte
  • Contraste
  • 14.12.2009
  • 3 min
  • 0

Paris, le 14 décembre 2009

Crédit Agricole Private Equity entre au capital de (CPA) via la holding de reprise Vivalto Santé. Daniel Caille, fondateur et ancien Président de la Générale de Santé, investit dans le projet au travers de sa holding Vivalto, acteur spécialisé dans le secteur de la santé et de l'environnement.

L'objectif est de construire un acteur incontournable de l'offre hospitalière privée en France par croissance externe avec un nouveau modèle de répartition actionnariale.

Vivalto Santé détient 60 % du capital de CPA, le solde étant détenu par les praticiens libéraux. Investisseur de référence, Crédit Agricole Private Equity est accompagné dans cette opération par ING Parcom, BNP Paribas Développement et Crédit Mutuel Arkéa.

En associant praticiens et institutionnels, ce nouveau modèle est une alternative aux établissements indépendants détenus par des praticiens et aux groupes contrôlés exclusivement par des investisseurs financiers.

Leader breton des cliniques privées, CPA possède 3 établissements de soin en Bretagne : le CHP Saint Grégoire à Rennes, classé parmi les 5 meilleures cliniques MCO de France depuis 4 ans et première en 2008 (Palmarès du magazine le Point), la clinique de la côte d'Emeraude à Saint Malo et la clinique Pasteur-Lanroze à Brest. Avec un chiffre d'affaires de 96 M€ en 2008, CPA dispose d'une capacité hospitalière privée de court séjour de 725 lits et places.

Soutenu par une démographie vieillissante, une médecine de plus en plus préventive et un accès aux soins universels, le marché de l'hospitalisation est porteur avec un secteur privé encore relativement atomisé et un secteur public dominant. Face au déficit de l'assurance maladie, l'Etat a défini un cadre réglementaire favorable au développement des groupes de santé privés de taille significative et diversifié capable de structurer l'offre globale privée.

Daniel Caille, Président de Vivalto, Fondateur et ancien Président de la Générale de Santé : « Le modèle d'avenir de la restructuration de l'hospitalisation privée en France est poly-régional avec une mise en commun des fonctions supports. Ce projet a une capacité naturelle d'attraction pour d'autres structures de soins d'excellence, à la fois en Bretagne et dans le reste de la France. »

Eric Marcadé, Président de CPA : « Nous sommes ravis que CPA soit le socle de départ pour la création d'un vrai partenariat, fondé sur des valeurs communes, entre praticiens et investisseurs. »

Philippe Zurawski, Directeur d'investissements, Crédit Agricole Private Equity commente : « Ce rapprochement est la première étape de la constitution d'un nouveau groupe de santé privé d'importance. D'autres projets de rachats de cliniques sont en cours d'avancement pour bâtir un partenariat durable entre praticiens et investisseurs institutionnels. Par ailleurs, la Bretagne est une région à fort potentiel avec une concurrence limitée de groupes privés et de belles opportunités pour restructurer l'offre de soins. »


Denis Le Chevallier, Directeur associé, ING Parcom : « Les équipes du CPA ont permis au groupe d'être aujourd'hui l'un des principaux opérateurs indépendants de cliniques privées en France offrant une qualité de soins de tout premier plan. Ce projet ouvre la voie à un nouveau mode de relations entre praticiens et investisseurs qui se fonde sur une reconnaissance mutuelle permettant d'associer un projet médical d'excellence avec les enjeux financiers inhérents à la gestion d'un groupe de cette envergure. »