• Taille du texte
  • Contraste
  • 07.11.2008
  • 3 min
  • 0

Paris, le 6 novembre 2008

Crédit Agricole Private Equity lance deux Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI), LCL Innovation 2008 et Crédit Agricole Croissance 2008.

LCL Innovation 2008 est le 9ème FCPI géré par Crédit Agricole Private Equity depuis 2000 pour la clientèle de particuliers de LCL. Il sera commercialisé jusqu'au 17 décembre 2008.

Suite au succès du FCPI lancé dans le cadre de la loi TEPA permettant d'affecter une partie de l'ISF au financement des PME, Crédit Agricole Private Equity crée, pour la première fois cette année, un FCPI dédié aux clients des Caisses régionales, Crédit Agricole Croissance 2008.

Ces deux FCPI permettent à leurs souscripteurs de participer au développement de PME européennes innovantes (60% des actifs) tout en allégeant leur fiscalité sur le revenu jusqu'à 6 000 euros.

Valeur de la part : 100 euros
Souscription minimale : 10 parts soit 1 000 euros
Droits d'entrée : 5% nets de taxes
Frais de gestion : 3,2% nets de taxe
Durée de placement : 6 ans minimum, pouvant aller jusqu'à 10 ans

A propos de Crédit Agricole Private Equity
Crédit Agricole Private Equity, société de gestion agréée AMF de Crédit Agricole S.A., est dédiée aux prises de participations directes dans des entreprises non cotées. Acteur multi-spécialiste, Crédit Agricole Private Equity regroupe 50 investisseurs organisés autour de plusieurs métiers (LBO & Développement, Capital Risque, Mezzanine, Energies Renouvelables, Infrastructures en PPP, Solutions de liquidité, Co-Investissement) et gère 2,2 Mds € sous la forme de FCPR, SICAR, FCPI, et SCR. www.ca-privateequity.com

Ils investiront dans les secteurs en développement tels que l'électronique, les télécoms, les logiciels, les services internet, les biotechnologies ainsi que dans le secteur de la protection des ressources naturelles (Cleantech).

L'équipe Capital Risque de Crédit Agricole Private Equity est un acteur majeur du financement des PME innovantes. Constituée de 11 professionnels, elle gère 375 millions d'euros sous forme de participations dans de jeunes entreprises à fort potentiel de croissance dans les secteurs des technologies de l'information et des sciences de la vie.