• Taille du texte
  • Contraste

La Banque des Territoires rejoint Amundi pour soutenir France Béguinages et accélérer le développement de ce nouveau modèle d’habitat inclusif au service du bien-vieillir

La Banque des Territoires et Amundi, leader européen de la gestion d’actifs, investissent 11 M€ dans France Béguinages pour soutenir ce modèle d’habitat inclusif à fort impact social, ancré dans les territoires, au service du bien-vieillir. France Béguinages est une foncière d’utilité sociale du groupe Vivr’Alliance qui construit des logements accessibles aux personnes âgées en situation de fragilité sociale ou financière. Ce nouvel investissement vient compléter le soutien financier apporté par Amundi depuis la création du groupe ; il permettra à la foncière d’essaimer 25 nouveaux projets de béguinages d’ici 4 ans sur toute la France et de loger près de 1 000 personnes âgées en situation de fragilité.

Le béguinage, dont l’histoire remonte au Moyen Âge, est un mode de vie collectif dans lequel des personnes âgées indépendantes choisissent d’habiter ensemble, en ayant chacune leur logement individuel autour d’espaces de vie communs où elles peuvent se retrouver.

Créée en 2018, la foncière France Béguinages achète des terrains sur lesquels elle construit des béguinages dont les logements sont loués à des personnes âgées disposant de revenus modestes. Chaque béguinage est à taille humaine avec un maximum de 25 logements. Les béguins élaborent une charte du « vivre ensemble » et adhèrent à l’association « Vivre En Béguinage » qui anime la communauté des béguins. Elle propose des activités qui permettent non seulement de créer et de maintenir la cohésion du groupe mais également de développer des interactions avec le tissu associatif local. Cet habitat social inclusif, à mi-chemin entre le logement classique et l’institution médicalisée, permet de préserver voire d’étendre l’autonomie des personnes âgées chez elles tout en favorisant le lien social indispensable au bien-vieillir.

L’investissement conjoint de 11 M€ de la Banque des Territoires et d’Amundi, via son fonds Amundi Finance et Solidarité, vise à soutenir le développement de France Béguinages. Aux 8 béguinages déjà ouverts ou qui le seront bientôt viendront s’ajouter, d’ici 3 ans, une vingtaine d’autres structures, réparties sur l’ensemble du territoire, équivalent à plus de 700 logements construits pouvant accueillir plus de 1 000 personnes âgées. Ces béguinages sont principalement implantés sur des communes de taille moyenne, plus ou moins rurales, notamment sur les territoires relevant des programmes « Action cœur de ville » et « Petites villes de demain ».

Christophe Baiocco, cofondateur du groupe Vivr’Alliance précise que « En 2030, près de 17 millions de Français et Françaises auront plus de 65 ans : l’enjeu de ces prochaines années sera non seulement de vivre plus longtemps, mais surtout de rester en bonne santé, tout en conservant une place active au sein de la société et en continuant à vivre chez soi le plus longtemps possible. Pour répondre à cet enjeu, le groupe Vivr’Alliance crée et structure l’accompagnement humain dans les béguinages, mode de vie collectif basé sur des valeurs éthiques et solidaires, destinés à des seniors autonomes ou en perte partielle d’autonomie du fait de leur âge ou de leur handicap, dans le but de maintenir le lien social, lutter contre l'isolement, la solitude et les exclusions. »

Pour Christophe Genter, directeur du département Cohésion sociale et territoriale à la Banque des Territoires, « L’investissement de la Banque des Territoires pour l’essaimage de ces béguinages sur tous les territoires correspond pleinement à notre ambition de rendre nos territoires plus inclusifs, en particulier pour les populations les plus vulnérables, et plus attractifs en favorisant les interactions avec les associations et autres acteurs locaux. Notre soutien à France Béguinages permet ainsi de changer d'échelle dans le développement de ce nouveau type d’habitat inclusif reconnu pour son efficacité au service du bien-vieillir. »

Laurence Laplane, directrice de l’investissement à impact social chez Amundi ajoute : « En 2025, plus de 400 000 personnes seront en situation de dépendance forte, et d’ici 2050 près de 5 millions de personnes seront âgées de plus de 85 ans. 95 % des ménages de plus de 70 ans expriment le souhait de rester à leur domicile. Le bien-vieillir et la lutte contre l’isolement sont des enjeux sociaux majeurs pour lesquels Amundi Finance et Solidarité cherche des solutions en investissant dans l’entrepreneuriat social. La crise sanitaire a remis en exergue le besoin de solidarité en particulier vis-à-vis des plus fragiles. Le logement inclusif, et accompagné en est une des réponses. Nous sommes convaincus que la période actuelle est propice à l’accélération du développement de solutions porteuses de cohésion sociale, c’est pourquoi nous avons suggéré à Vivr’Alliance d’accélérer son développement et en parallèle nous avons proposé à la Banque des Territoires, acteur majeur du financement du logement social, de co-investir à nos côtés. Grâce à ces complémentarités le groupe Vivr’Alliance pourra aller ainsi plus vite. Avec le développement de Vivr’Alliance, nous confortons le rôle du fonds Amundi Finance et Solidarité dans l’accompagnement d’acteurs porteurs de solutions innovantes, pour une économie plus inclusive. »

Dans la même chaîne thématique