• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.06.2011
  • 3 min
  • 0

LCL : Une façade qui cartonne !

Au cœur de Paris, 19 bd des Italiens, LCL présente une mise en scène artistique monumentale qui rappelle les maquettes de villes en carton. Présente pendant 4 mois, l’installation masque la rénovation des façades et du réaménagement de l’Hôtel des Italiens
Une démarche artistique
LCL profite d’un grand chantier de rénovation pour aller à la rencontre du public.
A recherche d’un projet artistique fort, remarquable et innovant, la banque fait une nouvelle fois appel à l’agence Athem pour concevoir une création originale et audacieuse.
En complet décalage avec le paysage haussmannien, un décor artistique à la façon des villes en carton vient éveiller la curiosité des passants.
Un chef d’œuvre d’architecture contemporaine jouant avec la métamorphose de l’immeuble en travaux, utilisant le papier mâché, le carton, les dessins, le scotch, dont le double objectif est de masquer le ravalement par l’art, et d’octroyer à LCL une image de modernité, en s’appuyant sur le côté étonnant de la toile.
A la recherche de l’effet de surprise, « LCL se positionne bel et bien comme une banque accessible, dynamique, en phase avec son temps et les besoins de ses clients » précise Yves Nanquette, Directeur Général de LCL.
La rénovation du bâtiment
A la suite du déménagement du siège central de la banque à Villejuif, LCL a lancé la rénovation de l’un de ses plus beaux fleurons situé au 19 boulevard des Italiens dans le 9ème arrondissement de Paris.
L’objectif est de rendre à ce batiment sa vocation première, c'est-à-dire accueillir à nouveau les clients.
L’Hôtel des Italiens sera en effet dédié à la clientèle Banque Privée et Entreprises dès la fin de l’année 2011.

Dans la même chaîne thématique