• Taille du texte
  • Contraste
  • 10.07.2013
  • 3 min
  • 0

Le Crédit Agricole engage deux actions pionnières : le recyclage des cartes bancaires et la fabrication de nouvelles cartes en matériau végétal

Le Crédit Agricole prend une initiative innovante en matière industrielle et environnementale sur un objet courant de la relation entre la banque et ses clients : la carte bancaire. Il est la première banque dans le monde à travailler au remplacement du PVC par un matériau d’origine végétale et au recyclage d’un parc de 12 millions de cartes bancaires.

Le remplacement du PVC par un matériau d’origine végétale (PLA)

Le Crédit Agricole va remplacer le support en PVC de ses cartes bancaires, par un matériau d’origine végétale, le PLA (polyacide lactique). Cette innovation, gratuite pour les clients, concerne dans un premier temps certaines cartes de retrait. Elle devrait être progressivement étendue à l’ensemble du parc de cartes du Crédit Agricole d’ici 2017.
Le PLA est produit à partir d’amidon de maïs, cultivé sur des parcelles non OGM aux Etats-Unis (variété de cultures d’application industrielle) puis transformé en Europe.
Développée par Gemalto, la carte bancaire en PLA est personnalisée par Crédit Agricole Cards & Payments. Elle possède des propriétés physiques et mécaniques équivalentes aux cartes en PVC. Les réseaux Visa et MasterCard ainsi que le Groupement des Cartes Bancaires en France ont autorisé l’utilisation de ce matériau.

La récupération et le recyclage des anciennes cartes bancaires

Un test de collecte et de recyclage est lancé dans six Caisses régionales : Alsace-Vosges, Aquitaine, Centre-Est, Centre-Loire, Côtes d’Armor, Nord-Midi-Pyrénées. Les cartes périmées rapportées en agence par les clients seront prises en charge gratuitement et en toute sécurité, puis confiées au leader mondial du retraitement des déchets métalliques et électroniques : Umicore. Les métaux récupérés pourront être réutilisés dans des secteurs tels que l’automobile, les télécommunications, le bâtiment. Selon les résultats de ce test, ce processus pourrait être étendu en 2014 à l’ensemble des Caisses régionales.

L’ambition du Crédit Agricole, dans la dynamique de son projet de groupe et du pacte coopératif et territorial des Caisses régionales, est de prolonger cette avancée significative en soutenant le développement d’une filière éco-industrielle française et européenne d’approvisionnement et de recyclage des cartes bancaires qui réduira les distances au sein de ces processus.