• Taille du texte
  • Contraste
  • 16.10.2007
  • 3 min
  • 0

Paris, le 16 octobre 2007

Un an après le lancement d'un pilote dans sa filiale spécialisée dans le crédit à la consommation, le Crédit Agricole étend ce service de vente à distance à ses clients particuliers des Caisses régionales qui gèrent déjà leurs comptes en ligne.

La signature électronique va permettre de commercialiser en ligne des produits bancaires grand public tels que le livret développement durable, le Codebis ainsi que de modifier le montant de virement permanent sur un PEL ou des options de services en ligne et ce sans échange de courrier papier entre la banque et le client.
Elle consiste à dématérialiser la vente d'un produit bancaire en remplaçant la signature manuscrite par une signature numérique. Le contrat est ainsi finalisé en ligne sans aucun retraitement manuel par la banque et peut entrer en vigueur dès cet instant.

Ce processus est rendu possible par la mise en place d'une chaîne informatique totalement sécurisée qui passe par l'authentification du client, son consentement validé par signature électronique des données et leur archivage. Il s'appuie sur la solution de signature électronique « Quicksign » de la société Altenor et Keynectis, gérée par le Cedicam, filiale flux et paiements du groupe Crédit Agricole et autorité de certification. Par ailleurs, le client sera bien sûr incité à conserver son contrat sur son poste informatique ou à l'imprimer.

Le Crédit Agricole répond ainsi à une demande croissante de ses clients internautes qui, lorsqu'ils gèrent leurs comptes en ligne -ils sont 2,5 millions-, apprécient pouvoir souscrire des produits et services via internet.

La Caisse régionale Provence Alpes Côte d'Azur a inauguré ce nouveau service le 7 août. Les premiers résultats sont encourageants et confortent la banque dans sa stratégie d'étendre la signature électronique à l'ensemble des Caisses régionales dès 2008, dans un premier temps aux clients de la banque puis aux prospects.

Ce nouveau service constitue une nouvelle preuve du positionnement du Crédit Agricole en tant que banque de la relation durable. Il s'inscrit dans le développement de la banque à accès multicanal et constitue une nouvelle étape dans la dématérialisation de la gestion des comptes et la commercialisation des services financiers. Il marque la volonté du Crédit Agricole de faciliter la vie de ses clients et de leur être utile.

Dans la même chaîne thématique