• Taille du texte
  • Contraste
  • 22.06.2009
  • 3 min
  • 0

Paris, le 22 juin 2009


Jusqu'au 24 juin 2009, les réseaux des Caisses régionales de Crédit Agricole et LCL commercialisent l'unité de compte obligataire France Performance Juin 2009, une nouvelle offre proposée dans le cadre de l'assurance vie.

France Performance Juin 2009 est une unité de compte obligataire adossée à un portefeuille d'obligations de six grands Groupes français appartenant au CAC 40 (Veolia Environnement, Carrefour S.A., Lafarge S.A., Compagnie de Saint-Gobain, PPR S.A., LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton S.A.)

A l'adhésion, en versements libres ou en arbitrages, France performance Juin 2009 offre aux clients détenteurs des contrats d'assurance vie éligibles (Predissime 9, Optalissime, Floriane, Lionvie Rouge Corinthe, Lionvie Vert Equateur, Lionvie Multicapital, Actilionvie 1 et 2 et Lionvie Opportunité) un taux de rémunération net compris entre 4,28% et 4,77% en fonction du contrat.

L'objectif de cette nouvelle offre est, dans un contexte de baisse générale des taux d'intérêt, de proposer à nos clients une offre alliant rendement et sécurité pendant 8 ans. C'est une opportunité de bénéficier d'un rendement attractif et de la fiscalité de l'assurance vie sans s'exposer aux marchés actions.

Fiche technique Obligation France performance Juin 2009
L'obligation France Performance Juin 2009 est une obligation au sens du droit français émise par Premium Plus Plc (société de droit irlandais, obligation cotée à Dublin)
Obligations adossées à des contrats d'assurance vie assurés par la société PREDICA S.A.
Distributeur : Les réseaux des Caisses régionales et LCL
Devise : EUR
Période de souscription : Du 5 juin 2009 au 24 juin 2009 inclus
Date de paiement : 29 juin 2009
Date d'émission : 29 juin 2009
Date d'échéance : 13 juillet 2017
Obligation « zéro coupon » : les intérêts seront capitalisés et versés à la date d'échéance. Aucun intérêt ne sera versé annuellement.
Durée : 8 ans et 10 jours
Taux fixe annuel capitalisé et versé à l'échéance des 8 ans : 5,31% brut (entre 4,28% et 4,77% net en fonction du contrat)
Montant de remboursement final : 151,273 %brut du capital investi dans le cas où aucune des obligations émises par les sociétés françaises intégrées dans le portefeuille ne fait défaut