• Taille du texte
  • Contraste
  • 31.05.2012
  • 3 min
  • 0

Le marché du crédit à la consommation dans le monde :5.600 milliards d'euros d'encours en 2011, en hausse de +4,5% entre fin 2010 et fin 2011.

Pour la 4ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance, publie son étude annuelle sur l’état du crédit à la consommation dans le monde.

Avec 5.600 milliards d’euros d’encours à fin 2011, le marché mondial se caractérise par de fortes disparités entre continents :
-    39% des encours mondiaux sont concentrés en Amérique du Nord plus particulièrement aux Etats-Unis (1er marché mondial avec près du tiers des encours totaux) et au Canada.
-    L’Asie et Moyen-Orient (29%) constitue le deuxième ensemble, se situant désormais loin devant l’Europe (23%).
-    A l’inverse, l’Afrique ne représente que 1,7% de l’encours mondial de crédit conso.
Néanmoins, du fait de la forte progression des marchés émergents, les écarts se resserrent. La part des cinq premiers pays (Etats-Unis, Japon, Canada, Royaume Uni et Allemagne) est passée en trois ans de 76% (2008) à 60% (2011) des encours mondiaux.

Avec une croissance de +4,5%, le marché mondial du crédit à la consommation a fait preuve d’un certain dynamisme en 2011.
Cette hausse globale masque toutefois un découplage entre d’une part des pays émergents en forte progression et d’autre part des marchés développés souvent à la peine, voire en recul :
-    Les marchés émergents tirent le marché mondial du crédit à la consommation avec notamment une forte progression en Amérique du Sud (+21%), porté par la vitalité de l’Argentine (+49%), du Brésil (+20%) et du Chili (+18%). L’ensemble Asie et Moyen-Orient, hors Japon, connait     une progression de +16% (+5% avec le Japon) ; les marchés chinois (+28%) et indonésien (+25%) ont été particulièrement dynamiques. En     Afrique, la croissance du marché a également été soutenue (+13%).
-    A l’inverse, certains marchés développés arrivent à maturité et connaissent une croissance plus modérée, voire un recul des encours de crédits conso. Le marché s’est redressé en Amérique du Nord (+3,9%, après -1,7% en 2010). En Europe (+1,3%) le marché est essentiellement tiré par     les marchés émergents qui ne font pas partie de l’UE : Russie (+41%), Turquie (+34%), le marché de l’UE des 27 accusant un recul de       -2,9% à     fin 2011. Le marché français a rétrogradé d’une place (9ème place), dépassé cette année par la Corée du Sud (8ème).

L’encours par habitant dans le monde est de 810 euros en 2011 avec naturellement de fortes disparités : de 4.800 euros en Amérique du Nord (dont le Canada, où l’encours par habitant, plus de 10.000 euros par tête, est le plus élevé du monde) à 90 euros par habitant en Afrique.
À plus de 3.300 euros, il est également élevé en Océanie (essentiellement Australie et Nouvelle-Zélande).
Au sein des 27 pays de l’Union Européenne, l’encours par habitant est en moyenne de 2.100 euros.
Les écarts sont très importants en Asie et Moyen-Orient (389 euros en moyenne) : les niveaux d’encours par habitant observés au Japon (6.026 euros) ou encore à Singapour (6.144 euros) sont près de 40 fois plus élevés qu’en Chine, pourtant déjà 6ème marché mondial en volume global.

Télécharger l’étude complète sur www.ca-consumerfinance.com, rubrique Panorama du Crédit Conso