• Taille du texte
  • Contraste
  • 23.01.2014
  • 3 min
  • 0

Les Européens face aux risques

Partagés entre anxiété et lucidité, les européens se disent prêts à réviser leurs modèles de protection sociale. Et c'est nouveau... 
 
> CE QUE RÉVÈLE L'ENQUÊTE

   FACE AUX RISQUES DE LA VIE : UNE EUROPE à 3 VITESSES
  
•  En 2013 Français et Polonais voient tout en noir ; Anglais et Italiens retrouvent leur sang-froid ; Suèdois et Allemands affichent leur confiance.
•  Une carte de l'Europe semble se dessiner, avec les pays bousculés par la crise, où la prise de risque est devenue une nécessité ; les pays paralysés par la crise, et où le risque est vécu comme une menace ; les pays qui s'adaptent et cultivent une relation pragmatique au risque. En savoir +

  
   LE GOÛT DU RISQUE, MAIS PAS TROP 
  
•  Une minorité d'Européens (40 %, et seulement 29 % en France) pense que le risque est considéré dans leur pays comme une valeur positive ; ils prêtent un goût du risque plus développé aux Etats-Unis (77 %) et à l'Asie (51 %).
•  Les Européens se jugent, à titre individuel, plutôt portés vers le risque (64 %) et encouragent leurs enfants à en prendre (58 %).
•  Dans la vraie vie, pourtant, 55 % pensent qu'il faut « faire attention à ne pas prendre trop de risques »... En savoir +

  
   DES DOUTES CROISSANTS SUR L'EFFICACITE DE L'ETAT-PROVIDENCE 
  
•  95 % des Européens pensent que pour assurer son avenir leur système de protection sociale doit être réformé, dont 57 % pensent qu'il doit l'être en profondeur.
•  Ils sont extrêmement sévères sur la qualité de leur système, à l'exception des Allemands et des Suédois (qui l'ont réformé) et des Français (qui prennent néanmoins conscience de son coût excessif). En savoir +

   LE SENTIMENT DE VULNERABILITE, DEJA ELEVE, S'EST EXACERBE 
  
•  Une dégradation constatée pour 16 des 17 risques testés.
•  Après cinq années de crise, l'environnement socio-économique est perçu comme plus anxiogène que jamais ; la crainte d'être au chômage augmente de 7 points en un an ; deux Français sur trois (+11 %) jugent qu'ils ont plus de chances de basculer dans la précarité qu'il y a cinq ans.
•  Un Européen sur deux a le sentiment d'être en situation de régression sociale par rapport à la génération de ses parents (60 % des Français, record d'Europe).
•  Les angoisses progressent sur tout le spectre du risque, de la maladie grave à l'incapacité temporaire, en passant par le vol du véhicule ou le cambriolage de son logement.
•  Irrationnel ? l'inquiétude face au risque de voir un proche décéder augmente de 5 points sur un an (à 80 %) sans raison objective ; de même, la crainte d'une maladie grave. En savoir +

  
   CE QU'EN DISENT LES EXPERTS

   Crédit Agricole Assurances et Ipsos les ont réunis à l'occasion de plusieurs tables rondes pour commenter les résultats de l'enquête. Extraits. 
   « Une chose me frappe dans cette étude, c'est l'importance de tout ce qui a trait à l'intégrité physique de la personne : le corps, la maladie, l'agression... » [Lire la suite]

   Christian Lequesne, Directeur du CERI, Centre d'études et de recherche internationales de Sciences-Po Paris
 
   « C'est toujours aux deux extrêmités de la société qu'on prend le plus de risques : en bas parce qu'on n'a rien à perdre et en haut parce qu'on est en sécurité... » [Lire la suite]

   Luc Arrondel, Directeur de recherches au CNRS, professeur à l'Ecole d'Economie de Paris
 
   « Nous sommes dans un continent, l'Europe, où la population est de plus en plus âgée. Le vieillissement de la population explique une grande part des attitudes face aux risques... » [Lire la suite]

   Marc Lazar, Professeur à Sciences-Po Paris et à l'Université de Luiss-Guido Carli de Rome
 
   « Les Allemands semblent être sortis de la mutation de leur modèle et avoir retrouvé la confiance. » [Lire la suite]

   René Lasserre, Directeur du Centre d'information et de recherche sur l'Allemagne contemporaine (CIRAC), Université de Cergy-Pontoise
 
   « Les Français sont d'une grande mauvaise foi ! Ils savent qu'ils sont très bien traités, c'est-à-dire très bien protégés. Ils savent aussi qu'il va falloir réformer le système pour le sauver. Mais ils disent : pas tout de suite ! Encore un instant, Monsieur le bourreau. » [Lire la suite]

   Jean-Dominique Giuliani, Président de la Fondation Robert Schuman 
  
   « Des études montrent qu'à situation égale (en termes de revenu, d'éducation, etc.), les Français sont moins heureux que les ressortissants d'autres pays. Il y a une dimension fortement culturelle et subjective dans le pessimisme français. » [Lire la suite]

   Alexandre Jost, Délégué général - fondateur de la Fabrique Spinoza
 
 
TÉLÉCHARGEMENT
 
La synthèse de l'enquête Ipsos
L'infographie
Les résultats détaillés
L'Observatoire Crédit Agricole Assurances
Crédit Agricole Assurances
 
CONTACTS PRESSE
 
Françoise Bololanik
+ 33 (0)1 57 72 46 83
+ 33 (0)6 25 13 73 98
Camille Langevin
+ 33 (0)1 57 72 73 36
service.presse@ca-assurances.fr
 
OUTILS
 
Consultez librement les données de notre enquête :
Le mini-site
Analyses et commentaires d'experts, par thème et par année Datavisualisation
Choisissez vos critères et visualisez les résultats instantanément sous forme de cartes et podiums
 
REMERCIEMENTS
 
A l'occasion de nos tables rondes, ces chercheurs, professeurs, penseurs et journalistes ont accepté de partager leurs analyses avec nous :
Luc Arrondel
Renaud de Chazournes
Jean-Marc Daniel
Euxode Denis
Sylvia Desazars de Montgailhard
Jean-Dominique Giuliani
Alexandre Jost
François Lafond
Marc Lazar
René Lasserre
Christian Lequesne
Patrick Levy-Waitz
Ulysse Gosset
Agnès Laurent
Marc-Olivier Padis
Merril Stevenson
Brice Teinturier
Jean-Marc Vittori

+ Interviews video, verbatims, biographies
Crédit Agricole Assurances - 1er bancassureur en France, le groupe Crédit Agricole Assurances rassemble les activités d'assurance en France comme à l'international : Predica pour l'assurance de personnes, Pacifica en assurance dommages, Caci pour l'assurance emprunteurs, les filiales à l'international, Caagis pour la gestion informatique et ses services ainsi que Spirica et LifeSide Patrimoine pour l'assurance vie patrimoniale. Le groupe Crédit Agricole Assurances en chiffres (au 31/12/2012) : 23,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 224,8 milliards d'euros d'encours gérés et près de 3 500 collaborateurs.www.ca-assurances.com