• Taille du texte
  • Contraste
  • 04.07.2011
  • 3 min
  • 0

LIVELIHOODS: création d'un fonds de compensation carbone au service des communautés rurales

Electric et CDC Climat seront les premiers investisseurs avec Danone.
Ce fonds d’investissement en actifs carbone est au service des communautés rurales pauvres dans la mesure où il leur apporte les ressources financières pour leur permettre de réaliser des projets à forte valeur sociale et environnementale. Au Sénégal par exemple, 450 villages replantent déjà 7 000 hectares de mangroves, reconstituant ainsi leur écosystème vivrier (reproduction du poisson et protection des cultures). Ce projet permettra de stocker 900 000 tonnes de carbone en 20 ans.
Avec une dotation de 30 à 50 millions d’euros, Livelihoods investira principalement dans 3 types de programmes : la restauration et la préservation d’écosystèmes naturels, l’agroforesterie et la restauration des sols par des pratiques agricoles durables et des projets d’accès à l’énergie rurale évitant la déforestation.
« Livelihoods est né du constat que freiner le changement climatique et lutter contre la pauvreté sont étroitement liés explique Bernard Giraud, qui va assurer la présidence de Livelihoods. Le Fonds est ouvert à toutes les entreprises qui partagent la même philosophie et qui veulent développer des projets de compensation avec une valeur sociale.»
Les partenaires-investisseurs recevront des crédits carbone certifiés aux meilleurs standards du marché proportionnellement à leur investissement. Ils pourront utiliser ces crédits pour compenser leurs émissions de carbone.
1/4 Pour Pierre Ducret, Président de CDC Climat, « Livelihoods est une initiative très séduisante et originale, basée sur le développement durable. La présence de CDC Climat, spécialiste de la finance carbone, dans le fonds Livelihoods, sera très complémentaire de celle d’autres entreprises cherchant à compenser leurs propres émissions de carbone. » Pour Jean-Paul Chifflet, Directeur général de Crédit Agricole S.A. : « Livelihoods répond bien à
l’objectif du Crédit Agricole d’être à la fois un Groupe performant et responsable. Dans notre projet de Groupe et notre plan stratégique Engagement 2014, nous avons clairement affiché notre
ambition de devenir un acteur clé de l’économie de l’environnement dans le monde. Depuis 3 ans déjà, le groupe Crédit Agricole compense ses émissions de CO² en Ile-de-France. Avec
Livelihoods, nous irons encore plus loin dans ce domaine tout en contribuant à la lutte pour la sécurité alimentaire dans le monde ».« L'activité alimentaire de Danone est fondamentalement liée aux cycles de la nature, indique
Myriam Cohen-Welgryn, Directrice générale Nature de Danone. La protection des sources d'eau naturelle, le lait durable sont depuis des années partie intégrante des préoccupations de nos
métiers. Mettre la nature au centre de notre stratégie nous a conduits à fixer un objectif ambitieux de réduction de notre empreinte carbone de -30% de 2008 à 2012. Livelihoods permet de franchir
une nouvelle étape par des projets de compensation carbone qui associent restauration des ressources naturelles et sécurité alimentaire, deux préoccupations au coeur de la mission de
Danone. »
« Schneider Electric est déjà engagé dans la réduction des émissions de carbone à travers des solutions d’efficacité énergétique, mais aussi de lutte contre la pauvreté avec le développement de
l'accès à l'énergie dans le cadre de notre programme BipBop, souligne Gilles Vermot Desroches, Directeur du Développement Durable de Schneider Electric. Rejoindre Livelihoods est une
formidable opportunité pour accélérer la résolution de ces enjeux en développant des projets innovants qui contribuent à un développement durable et respectueux de l’environnement à la
'Base de la Pyramide'. »