• Taille du texte
  • Contraste
  • 05.02.2014
  • 3 min
  • 0

Mise au point de Jean-Paul Chifflet, Directeur Géneral de Crédit Agricole S.A.

Le 25 janvier, un journal allemand, et à sa suite un blog hébergé sur le site « lemonde.fr », se sont fait l’écho d’une étude alarmiste sur la solidité du système bancaire européen et français et, en particulier, du Crédit Agricole. 

Cette étude reposant sur des postulats erronés traduit avant tout la méconnaissance absolue qu’ont ses auteurs de l’organisation et de la structure financière du Groupe Crédit Agricole et leur approximation en matière prudentielle. Mais une attribution inexacte de cette étude à l’OCDE a pu abuser divers médias et commentateurs, bien que l’OCDE ait tenu aussitôt à se dissocier du rapport qui lui était attribué.

Au nom du Groupe, je me réserve le droit d’attaquer devant les juridictions compétentes toute personne, toute organisation ou tout organe d’information qui nuirait à la réputation et aux intérêts du Groupe, en contribuant à propager le doute quant à la solidité de celui-ci.

Dans son action quotidienne, le Crédit Agricole continuera de faire la démonstration de sa solidité et de sa solvabilité.

Dans la même chaîne thématique