• Taille du texte
  • Contraste
  • 28.09.2010
  • 3 min
  • 0

neoen procède à une levée de fonds de 20 millions d’euros auprès de ses actionnaires investisseurs, Crédit Agricole Private Equity et le groupe Louis Dreyfus

neoen réalise une nouvelle levée de fonds de 20 millions d’euros afin de soutenir son développement. Cet apport conforte dans sa capacité à faire partie des cinq premiers producteurs d’énergie renouvelable en France d’ici 2014.

neoen confirme son modèle conjuguant développement et exploitation, et sa position d’acteur industriel majeur dans le secteur des énergies renouvelables en France. Cette levée de fonds intervient à une étape clé du développement de neoen, après une forte croissance de ses réalisations et projets depuis 12 mois, et dans la perspective d’une nouvelle phase de développement et d’élargissement de son parc de production d’électricité.

Par ce nouvel engagement, le groupe Louis Dreyfus et Crédit Agricole Private Equity renouvellent leur confiance dans la stratégie de développement de neoen, à qui ils avaient déjà apporté 20 millions d’euros en juillet 2009.

Cette levée de fonds permet à neoen de poursuivre l’élargissement de son portefeuille de projets, et de matérialiser les nombreux projets déjà arrivés à maturité, en particulier de construire dès 2011 en partenariat avec la société française Exosun les premiers segments de la centrale photovoltaïque de Marville-Montmédy dans la Meuse, issue de la reconversion d’une ancienne base de l’OTAN.

Cette levée de fonds va également permettre à neoen de prendre part à la construction d’une filière industrielle française dans l’éolien offshore. neoen, qui développe depuis trois ans une dizaine de projets au large des trois façades maritimes françaises, souhaite devenir un acteur prépondérant dans ce secteur naissant et a déjà établi, à cet effet, un partenariat industriel avec Louis Dreyfus Armateurs au mois de juin 2010.

Pour Xavier Barbaro, directeur général de neoen, « cette nouvelle levée de fonds correspond à notre modèle, qui est d’exploiter les centrales que nous développons. Aujourd’hui de nombreux projets arrivent à maturité, et nous allons naturellement les construire dès que possible, car nous sommes un producteur d’électricité. Nos actionnaires soutiennent cette stratégie industrielle, ce qui nous donne une grande sérénité dans le développement de projets ambitieux. »

Serge Savasta, responsable des Energies Renouvelables chez Crédit Agricole Private Equity indique : « neoen est devenu rapidement un acteur incontournable des énergies renouvelables en France. Nous sommes ravis d’accompagner cette jeune entreprise, qui développe rapidement sa part de marché face aux acteurs historiques du secteur. »

Jacques Veyrat, Président de Louis Dreyfus S.A.S. : « Le marché des énergies renouvelables requiert une forte capacité d’investissement. Seuls les acteurs qui auront cette capacité seront présents dans la durée. C’est dans cette optique que le groupe Louis Dreyfus apporte son soutien aux équipes de neoen. »