• Taille du texte
  • Contraste
  • 22.09.2009
  • 3 min
  • 0

Paris, le 22 septembre 2009

Pacifica, la compagnie d'assurance dommages de Crédit Agricole Assurances et la Fédération française de la coopération fruitière, légumière et horticole (FELCOOP) signent un partenariat exclusif de trois ans destiné à faciliter la souscription de l'assurance récoltes pour les producteurs de fruits et légumes adhérents à une coopérative membre de FELCOOP.

Dans le contexte de disparition progressive du Fonds national de garantie des calamités agricoles (FNGCA)1 et de multiplication des aléas climatiques, les pouvoirs publics s'efforcent de développer et de généraliser l'assurance récoltes au moyen d'une prise en charge partielle des primes d'assurance.

L'assurance récoltes est particulièrement adaptée à ce secteur marqué par une grande volatilité des volumes de production et des cours. Les aléas climatiques, sanitaires et économiques se sont multipliés ces dernières années et constituent un facteur à prendre en compte par les exploitants agricoles. L'assurance récoltes garantit le niveau de production de l'exploitation, limite les pertes suite à un évènement garanti sur la base de son rendement moyen, déduction faite de la franchise choisie. Dans ce cadre, et afin d'anticiper ce nouvel environnement, Pacifica et FELCOOP se mobilisent et unissent leurs compétences pour favoriser la souscription des producteurs à ce contrat.

Les objectifs du partenariat sont, grâce à l'intervention des coopératives membres de FELCOOP :

  • d'inciter les producteurs de fruits et légumes adhérents à souscrire une solution d'assurances récoltes distribuée par les Caisses régionales concernées de Crédit Agricole avec des démarches simplifiées et des tarifs négociés,

  • de simplifier les démarches d'actualisation du contrat aussi bien pour le producteur que pour les Caisses régionales concernées.

Ce partenariat s'inscrit dans une collaboration plus large sur de nouveaux outils de sécurisation du revenu des producteurs.


1 Exclusion des grandes cultures du FNGCA à compter de 2009, de la viticulture en 2011 et des fruits et légumes à partir de 2012.