• Taille du texte
  • Contraste
  • 14.03.2008
  • 3 min
  • 0

Paris, le 14 mars 2008

Christine Lagarde, ministre de l'économie, des finances et de l'emploi a proclamé le 4 mars dernier, le palmarès 2007 du prix Turgot. Crée par l'association des élèves de l'Institut de Haute Finance (IHFI), le prix Turgot récompense chaque année le meilleur livre d'économie financière.

Philippe Marini, rapporteur général du budget, sénateur maire de Compiègne et parrain de cette 21ème édition a décerné à Patrick Artus, le prix pour son livre « Les incendiaires, les banques centrales dépassées par la globalisation » paru aux éditions Perrin. Patrick Artus est un des spécialistes français en économie internationale et en politique monétaire. Il écrit régulièrement des chroniques et points de vue dans « Le Monde » et « Les Échos ».

Parrainé par le groupe Crédit Agricole, le prix spécial du Jury, mention pédagogie économique revient à Nicolas Bouzou, auteur du « Petit précis d'économie appliqué à l'usage du citoyen pragmatique » paru chez Eyrolles. Nicolas Bouzou est un jeune économiste, fondateur de la société d'étude économique Asterès. Il enseigne également l'économie à Sciences Po et à l'université Paris VII.

Christine Lagarde a souligné que cette 21ème édition « reconnaît une valeur sûre, un grand expert de l'économie et de la finance : Patrick Artus ; et une jeune valeur montante : Nicolas Bouzou, précieux contributeur de la pédagogie économique ».

Le prix Turgot
Présidé par Jean Louis Chambon et Michel Bon, ce prix est placé sous le haut patronage du Ministère des Finances. Il a le soutien de plusieurs partenaires leaders dans le domaine de l'économie et de la finance, mais aussi plusieurs entreprises, notamment Crédit Agricole S.A. et ses deux filiales LCL et Sofinco.