• Taille du texte
  • Contraste
  • 24.11.2011
  • 3 min
  • 0

Pour Noël, les foyers Français prévoient de dépenser 484 euros en moyenne.

145 euros pour les festivités, 339 euros pour les cadeaux, soit au total 484 euros par foyer, c’est ce que prévoient de dépenser les Français pour les prochaines fêtes de Noël. Ce niveau élevé de dépenses illustre l’importance que continuent d’accorder les Français aux fêtes de Noël, même en période de crise. Fête familiale par excellence, Noël est une occasion pour eux de manifester à leurs proches leur attachement et le soin qu’ils veulent et peuvent leur apporter. C’est parmi les retraités que l’on anticipe les dépenses les plus importantes avec 693 euros, soit près de 80 % de plus que le budget (392 euros) qu’entendent consacrer à cette fête les actifs.
Cependant la crise n’est absente ni des esprits, ni des arbitrages
Reste que l’impact de la crise est sensible pour nombre de Français, 45% d’entre eux reconnaissant qu’ils vont cette année devoir restreindre leurs dépenses. Cette situation est directement corrélée au niveau de revenus : les plus modestes sont les plus directement touchés : 3 foyers sur 5 dont les revenus sont inférieurs à 1 999 euros déclarent ainsi qu’ils réduiront leurs dépenses de Noël.
Les foyers dont les revenus mensuels ne dépassent pas 999 euros ne pourront consacrer à Noël que 250 euros, nettement moins que les 722 euros que souhaitent dépenser ceux dont les revenus vont au-delà de 3 500 euros.
Seuls 5% des ménages déclarent qu’ils dépenseront plus qu’en 2010 (11% chez les cadres, mais aussi 10% dans les foyers avec trois enfants).
Le Hit-parade des cadeaux !
Livres, jouets, argent liquide, vêtement/bijoux et chocolats constituent le hit-parade des cadeaux de Noël !
Le pied du sapin sera, bien entendu, garni différemment selon que l’on offre un cadeau à un adulte, pour lequel on privilégiera un livre (26%), des chocolats (22%) ou encore des vêtements/bijoux (16%) ou à un adolescent qui recevra davantage de l’argent liquide (32%), des CD/DVD ou encore des jeux vidéos (13%). Quant aux enfants, ils recevront majoritairement des jouets (53%), devançant largement les livres (17%) ou encore l’argent liquide (11%). Au final, les choix sont très divers… Le Père Noël n’attend plus que les listes !!!

Dans la même chaîne thématique