• Taille du texte
  • Contraste

Poursuite du dynamisme de l’activité sur les lignes prioritaires de Crédit Agricole Assurances

Le premier semestre 2021 est marqué par un fort rebond de l’activité, particulièrement sur les lignes prioritaires de Crédit Agricole Assurances, malgré un contexte de crise sanitaire persistant.

La diversification du mix-produit de Crédit Agricole Assurances vers la protection des biens et des personnes ainsi que les unités de compte en assurance vie se poursuit ainsi en ce début 2021. A fin juin 2021, le Groupe enregistre une croissance de 24,6%[1] du chiffre d’affaires sur ses lignes prioritaires d’activité[2] par rapport au premier semestre 2020 (contre une hausse 23,3% par rapport à fin juin 2019 et 33,0% par rapport à fin juin 2018). En prenant en compte la collecte en euro, Crédit Agricole Assurances réalise un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros, en progression de 32,9%2 par rapport au premier semestre 2020 (contre une baisse de 5,1% par rapport à juin 2019 et une hausse de 12,6% par rapport à juin 2018).

En assurance dommages, le rebond de l’activité constaté en 2020 se confirme et la croissance reste très dynamique. Crédit Agricole Assurances réalise un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros à fin juin 2021, en hausse de 7,6%2par rapport à fin juin 2020, avec une progression de 9,8% sur le semestre à l’international et notamment en Italie (+18,3% par rapport à fin juin 2020). Grâce à un apport net de près de 380 000 contrats sur le premier semestre, le portefeuille de contrats dommages atteint près de 15,0 millions de contrats à fin juin 2021, en progression de 5,1% sur un an.
Les taux d’équipement des particuliers poursuivent leur croissance, en France dans les réseaux des Caisses régionales (42,4%[3] à fin juin 2021, soit +1,4 point sur un an) et de LCL (26,2%3 à fin juin 2021, soit +1,0 point sur un an), et en Italie dans les réseaux de CA Italia (18,4%[4], soit +2,5 points sur un an). Le
ratio combiné[5], s’élève à 97,3% à fin juin 2021.

En prévoyance / emprunteur / assurances collectives, le chiffre d’affaires s’établit à 2,4 milliards d’euros, en progression de 12,6%2 sur un an, porté par l’ensemble des trois segments d’activité, en France, comme à l’international.

En épargne / retraite, Crédit Agricole Assurances poursuit la réorientation de son activité vers les unités de compte. A fin juin 2021, la collecte brute en unités de compte s’élève à 5,8 milliards d’euros, en hausse de 42,8% par rapport à la collecte élevée du premier semestre 2020 (+34,3% par rapport à 2019), et atteint son plus haut niveau semestriel historique, témoignant ainsi du succès de la politique de collecte initiée au dernier trimestre de 2019. Le chiffre d’affaires en épargne / retraite progresse de 44,8% par rapport au premier semestre 2020, à près de 14,0 milliards d’euros, et la part des UC dans la collecte brute se maintient au haut niveau de 40,9%1, en baisse de 0,5 pt sur un an. L’international affiche notamment une progression de 79,8% sur ce segment.
Avec un très bon niveau de collecte nette UC, à +3,7 milliards d’euros à fin juin 2021, en hausse de 42,4% par rapport au premier semestre 2020, et une décollecte de -0,4 milliard d’euros sur les contrats en euros, la collecte nette totale du premier semestre s’élève à +3,3 milliards d’euros, contre une décollecte de -0,2 milliard d’euros au premier semestre 2020.
Les encours gérés en assurance vie progressent de 4,7% sur un an à
316,2 milliards d’euros[6], dont
81,6 milliards d’euros en unités de compte, et 234,6 milliards d’encours euros (+0,4% par rapport à fin juin 2020). Les encours en unités de compte ont ainsi progressé de 13,1 milliards d’euros sur un an, soit une croissance de 19,1%, et représentent 25,8% de l’encours global, en hausse de 3,1 points de pourcentage par rapport à fin juin 2020.
En outre, Crédit Agricole Assurances continue de doter sa Provision pour Participation aux Excédents (PPE) pour 0,7 Md€. Elle atteint
plus de 12,2 milliards d’euros au 30 juin 2021, soit 5,9%[7] des encours Euro et représente près de 4,5 années de participation aux bénéfices ; celle-ci peut venir en support au taux de rendement moyen annualisé des actifs du fonds général, qui atteint 2,13%[8]à fin 2020, soit un niveau déjà nettement supérieur au taux minimum garanti moyen (0,20% à fin 2020).

Au premier semestre 2021, le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances s’élève à
798 millions d’euros[9], en hausse de 50%[10] par rapport à la même période de 2020. Ce résultat record est porté par un impact favorable des marchés financiers. Par ailleurs, il est en hausse de 14% par rapport à 2019.

Le ratio prudentiel Solvabilité 2 de Crédit Agricole Assurances s’élève à 243% au 30 juin 2021, en progression de 16 points de pourcentage par rapport au 31 décembre 2020.

*******

Fonds de Prêts Participatifs Relance

Afin de permettre aux entreprises de financer leur développement et soutenir la relance économique, Crédit Agricole Assurances a annoncé une participation au financement des Prêts Participatifs Relance, distribués par les banques, dont les réseaux du Crédit Agricole à hauteur de 2,25 milliards d’euros. Cet engagement vient compléter l’ensemble des mesures prises par le groupe Crédit Agricole mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour accompagner ses clients professionnels et entreprises dans cette période difficile.

 

Energies renouvelables

Crédit Agricole Assurances est aujourd’hui le premier investisseur institutionnel français en énergies renouvelables. Au premier semestre 2021, cela s’est traduit par l’acquisition de 30% du capital d’EF Solare, un des principaux opérateurs d’énergie photovoltaïque en Europe, ainsi que par la prise de participation de 50% dans un portefeuille composé de 9 parcs éoliens (103 MW) et 44 centrales solaires (182 MW) pour une capacité totale de 285 MW (100%) auprès de Total.

 

 

  1. ^ [1] En normes françaises.
  2. ^ [2] Les lignes prioritaires d’activité correspondent au chiffre d'affaires hors Euros. Croissances retraitées d’un changement de méthodologie comptable ; hors retraitement, la croissance est de 25,9% sur les lignes prioritaires d’activité, de 33,8% sur le chiffre d’affaires de Crédit Agricole Assurances, de 8,0% en assurance dommages et de 17,2% en prévoyance / emprunteur / assurances collectives.
  3. ^ [3] Part des clients ayant au moins un contrat en assurances automobile, MRH, santé, juridique, tous mobiles/portables ou GAV.
  4. ^ [4] Part des clients du réseau CA Italia ayant au moins un contrat commercialisé par CA Assicurazioni, filiale d’assurance non-vie de Crédit Agricole Assurances.
  5. ^ [5] Ratio (sinistralité + frais généraux + commissions) / cotisations, net de réassurance, périmètre Pacifica. Le ratio combiné retraité des épisodes climatiques de gel et de grêles reste bien maîtrisé à 96,0% à fin juin 2021.
  6. ^ [6] Encours en épargne, retraite et prévoyance.
  7. ^ [7] Périmètre Vie France
  8. ^ [8] Taux Predica
  9. ^ [9] La contribution au résultat net part du groupe de Crédit Agricole S.A. s’élève à 700 millions d’euros. L’écart avec le résultat net part du groupe de Crédit Agricole Assurances provient essentiellement d’un retraitement analytique affectant le coût de la garantie Switch au métier Assurances (environ -63 millions d’euros).
  10. ^ [10] Hausse de 20% hors en prise en compte les gestes de solidarité et de soutien au premier semestre 2020 ; à savoir la contribution au Fonds de solidarité de l’Etat, la contribution au Fonds de solidarité du groupe Crédit Agricole pour les personnes âgées, le coût du dispositif de soutien mutualiste sur la garantie perte d’exploitation et la mesure extracontractuelle en faveur des personnes fragiles (pour un impact total de -140 millions d’euros en RNPG).

Dans la même chaîne thématique