• Taille du texte
  • Contraste
  • 23.09.2011
  • 3 min
  • 0

Sondage spécial Anniversaire : 81% des français fêtent leur anniversaire en famille

A l’occasion de ses 60 ans Sofinco, marque de Crédit Agricole Consumer Finance, lance un nouveau baromètre «Sofinscope». Destiné à sonder les Français sur leurs habitudes de consommation et à mieux les comprendre, ce baromètre qui s’inscrit dans le quotidien des français est réalisé par Opinionway. La première vague d’enquête analyse la perception qu’ont les français de leur anniversaire.
L’anniversaire : famille, amis et cadeaux … mais pas pour tous !
Pour une grande majorité de Français (81%), l’immanquable tradition de l’anniversaire reste le repas en famille. Sans surprise, ce moment clef ancré dans les habitudes des Français concerne surtout ceux qui sont dans une structure familiale forte, à savoir les plus jeunes (84%) et les personnes en couple (84%).
Faire la fête avec des amis est également un incontournable pour 58% des répondants alors que partir en week-end avec l’être aimé séduit, mais reste plus occasionnel. Alors que la plupart cherche à organiser leur anniversaire, on compte tout de même un tiers (34%) des répondants qui ne prévoit rien et espère qu’on le fasse pour eux et 27% qui attendent, au fond de leur canapé, que le jour passe.
Couverts de cadeaux, les jeunes se montrent tout de même exigeants
Mais ce qui les intéressent aussi et qu’ils attendent avec impatience, ce sont les cadeaux ! Ils sont 61% à associer ce moment agréable à leur anniversaire. Les Français sont gâtés. 85% reçoivent régulièrement des cadeaux de leur famille pour leur anniversaire, un rite qui est même systématique pour 63% des répondants. Les plus jeunes sont évidemment les plus chanceux d’entre tous, couverts de cadeaux aussi bien par leur famille (93%) que par leurs amis (74% contre 56% pour l’ensemble des Français) ! Et malgré toutes ces attentions, ce sont eux les plus exigeants au sujet de leurs cadeaux. Alors que la grande majorité des Français (92%) s’en estime satisfaite, les 18-24 ans se distinguent. 12% avouent ne pas en être satisfaits, soit nettement plus que leurs aînés (4% chez les 65 ans et plus).
Les cadeaux au fond du placard ?
Et dans ce cas-là, que font les Français de leurs cadeaux empoisonnés ? 66% choisissent de ne pas se débarrasser du cadeau mais plutôt de le ranger au fond d’un placard. En revanche, on observe qu’une nouvelle tendance s’installe doucement dans les mœurs des Français, 14% d’entre eux optant pour la revente sur internet (24% chez les 25-34 ans). Or, tous les Français ne se voient pas systématiquement offrir des cadeaux. Près d’un Français sur deux (47%) pense en effet que si leurs proches ne leur ont rien offert, c’est parce qu’ils ont besoin de faire des économies. Les effets de la crise détrônent alors toutes les raisons qui feraient douter de ses proches, même si les jeunes restent plus susceptibles (40% contre 50% chez les 35-49 ans et 50-64 ans). 26% pensent toutefois que leur entourage ne sait pas ce qu’ils aiment et 18% estiment qu’il manque d’imagination.

Dans la même chaîne thématique