• Taille du texte
  • Contraste
Monde
Intégration des critères ESG

Principes Equateur : mieux évaluer les risques environnementaux et sociaux

Principes Equateur - Crédit Agricole

 

L'ENJEU

La communauté internationale est aujourd’hui confrontée à l’obligation de maîtriser les conséquences économiques, sociales et environnementales des activités humaines. En tant qu’investisseur, le secteur bancaire a un rôle majeur à jouer dans l’évaluation et la gestion de ces risques.

NOTRE RÉPONSE

Au service de 1100 entreprises et 500 institutions financières à travers le monde, Crédit Agricole CIB est une des banques à l’origine du lancement en 2003 des Principes Équateur. Aujourd’hui un standard de marché, ils permettent d’évaluer les risques associés aux impacts environnementaux et sociaux générés par certains financements corporate destinés à la construction ou l’expansion de projets.

En juin 2013, Crédit Agricole CIB a joué un rôle majeur dans l’élargissement de leur champ d’application à tous les projets dont l'investissement est supérieur ou égal à 10 M$ (contre 50 M$ à l'origine).  Il s’est également engagé à appliquer ces règles sur une base dite “best effort” pour d’autres modes de financement que l’activité financement de projets.

 

 

 

‘‘

Le financement de projets est le domaine d’activité où nous avons le plus de leviers d’action pour contribuer à une bonne gestion des impacts environnementaux et sociaux des activités que nous finançons.

Éric Cochard,Responsable Développement Durable de Crédit Agricole CIB