• Taille du texte
  • Contraste
Monde
Empreinte environnementale directe

RE100 : le Groupe s’engage à acheter une électricité de source 100% renouvelable

RE100 : le Groupe s’engage à acheter une électricité de sources 100% renouvelables - Crédit Agricole

LES ENJEUX

Si l’Accord de Paris a été négocié et signé entre Etats à la suite de la COP21 en décembre 2015, les entreprises en seront les partenaires principaux. Concrètement, comment accélérer la transition vers une économie bas-carbone au niveau de chaque entreprise?

NOTRE RÉPONSE

Le Groupe mène de nombreuses initiatives pour maîtriser ses émissions directes de gaz à effet de serre, sachant que les data-centers sont sa principale source de consommation d’électricité.

Le Crédit Agricole S.A. fait encore un pas en avant, et signe un contrat d’un nouveau type avec EDF : 92% de l’énergie fournie au Groupe depuis le 1er janvier 2016 est issue d’énergies renouvelables. EDF doit produire l’équivalent de la consommation des sites administratifs, des data-centers et des agences des caisses Régionales et de LCL à partir d’énergies renouvelables, essentiellement hydraulique.

Le Groupe rejoint ainsi l’initiative « RE100 » lancée par l’organisation internationale The Climate Group en 2014 Les 58 signataires s’engagent sur un objectif d’approvisionnement à 100% en énergies renouvelables. Le Crédit Agricole est la 6ème banque et la 2ème entreprise française à être partenaire de cette initiative, dont l’influence a pris de l’ampleur à la suite de la COP21. Une manière de traduire ses engagements en actions concrètes.