• Taille du texte
  • Contraste

Précision du Crédit Agricole sur le projet de centrale à charbon de Tanjung Jati B 2 en Indonésie

À la suite de la communication des Amis de la Terre du 03/01/2017 mettant en cause le respect des engagements pris par le Crédit Agricole en matière de financement de centrales à charbon, Crédit Agricole tient à apporter les précisions suivantes :

-   Crédit Agricole est la première banque commerciale à avoir porté l’ambition, dés2015, de se désengager du financement de cette énergie fossile avec la fin du financement des mines de charbon (mai 2015) puis des projets de centrales à charbon dans les pays à haut revenu (septembre 2015). Cette position a été étendue en octobre 2016 à l’ensemble des nouveaux projets de centrales à charbon partout dans le monde. Les engagements relatifs aux financements préalablement accordés sont naturellement honorés dans le respect des conditions prévues.

-   Concernant précisément le projet indonésien de Tanjung Jati B 2, les conditions liées au financement n’ont pas été remplies à la date limite de l’accord de crédit. Crédit Agricole n’est donc plus engagé dans ce projet depuis fin 2016  

Crédit Agricole est une des banques leader de la transition énergétique et entend bien poursuivre ses efforts dans ce domaine.

Dans la même chaîne thématique